mont rushmore

Le Mont Rushmore

Tu as déjà entendu parler du Mont Rushmore mais tu souhaites en apprendre davantage ?

Ou peut-être que tu connais l’histoire générale de celui-ci mais que tu voudrais connaître les anecdotes et secrets enfouis que cette montagne renferme ? Ou bien tout simplement tu veux partager un bon moment autour d’un sujet qui t’intéresse, tout en pouvant parfaire tes connaissances ?

Quoi qu’il en soit, bienvenue sur USA Légende, car en tant que passionnés des U.S. notre équipe va pouvoir parfaitement t’éclairer.

Le mont Rushmore a été conçu entre 1927 et 1941 par Gutzon Borglum, sur une idée de l'historien Doane Robinson afin d’augmenter le tourisme dans le Dakota du Sud. Cette impressionnante sculpture réalisée dans une montagne de granit représente quatre des présidents américains ayant œuvré pour la création et l’essor des Etats-Unis.

Dans cet article, tu vas pouvoir :

  • Découvrir les spécificités et objectifs initiaux de cette immense sculpture 
  • Apprendre le sens profond de la construction de cet édifice mondialement connu. 
  • Connaître l’existence et la symbolique de la chambre secrète voulue par le sculpteur

Tu sauras désormais parfaitement comment et pourquoi le mont Rushmore a été construit, et tu pourras apprécier d’autant plus ta visite si tu envisages un jour de t’y rendre.

Alors débutons dès maintenant, l’histoire n’attend pas !  

La Naissance du Mont Rushmore

naissance mont rushmore

La sculpture monumentale du Mont Rushmore, située juste au nord de ce qui est aujourd'hui le « Custer State Park » dans la forêt nationale des Black Hills, tire son appellation de l'avocat new-yorkais Charles E. Rushmore, qui s'est rendu dans les Black Hills en 1885 pour inspecter les mines de la région.

Lorsque Rushmore a demandé à un homme de la région le nom d'une montagne proche, celui-ci aurait répondu qu'elle n'avait jamais eu de nom auparavant, mais qu'elle serait désormais connue sous le nom de Rushmore Peak qui deviendrait plus tard « Rushmore Mountain », ou « Mount Rushmore ». 

Au début des années 20, souhaitant augmenter l’attrait touristique des Black Hills, l'historien du Dakota du Sud Doane Robinson a eu l'idée de sculpter "les Aiguilles", plusieurs piliers géants en granit naturel, en forme de héros historiques de l'Ouest. Il a suggéré comme personnage potentiel Red Cloud, le chef Indien sioux qui a signé le traité de Fort Laramie. 

En août 1924, Robinson contacte un sculpteur dont il admire énormément le travail mais qui s’avère ne pas être disponible. Robinson contacte alors Gutzon Borglum, un sculpteur américain d'origine danoise et dont le projet actuel est la sculpture d'une représentation du général confédéré Robert E. Lee représenté à même la Stone Mountain de Géorgie.

gutzon borglum sculpteur mont rushmore

Robinson a eu des différends avec les personnes à l’origine du projet Lee, et ils ont renvoyé Borglum, qui a dû laisser la sculpture en l’état, et donc non finalisée. 

Borglum a indiquait à Robinson que la sculpture du Dakota du Sud devait représenter George Washington, le premier président des U.S. et Abraham Lincoln, car cela lui donnerait une envergure nationale, et non pas simplement locale. Il ajoutera plus tard Thomas Jefferson et Theodore Roosevelt à cette œuvre, du fait de leur contribution à la naissance de la démocratie et à la croissance des USA.

Lors d'une deuxième visite dans les Black Hills en août 1925, Borglum désigne le Mont Rushmore comme le lieu idéal selon lui, pour sa future sculpture.

La Création et la Concrétisation du Projet

L'histoire du Mémorial de la Démocratie

Les préparatifs visant à mettre ce projet en route, ont été un défi colossal.

  • La première étape clef était, pour Doane Robinson, de trouver un sculpteur, Gutzon Borglum. 
sculpteur mont rushmore usa
    • La deuxième étape consistait à obtenir l’autorisation de réaliser cette fameuse sculpture. 

    Mais avant toute chose : dans quel état le Mont Rushmore a-t-il été réalisé ? La localisation du Mont Rushmore se situe dans le Dakota du Sud.

    Voici à ce propos, la carte du Mont Rushmore :

    carte mont rushmore

    Afin d'affronter le climat du Dakota du Sud, pare-toi d'une de nos vestes américaines:

    collection vestes usa

    Voyons maintenant les projets de loi qui ont rendu possible sa construction.

    Le sénateur Peter Norbeck et le membre du Congrès William Williamson ont tous deux coopéré afin de faire adopter la loi autorisant la sculpture.

    Williamson a rédigé deux projets de loi :

    • Un pour le Congrès des États-Unis et 
    • Un pour l'Assemblée législative du Dakota du Sud.

    Le projet de loi demandant la permission d'utiliser le terrain fédéral pour le mémorial a été aisément adopté par le Congrès. Le projet de loi envoyé à la législature du Dakota du Sud a rencontré plus d'opposition.

    Le projet de loi sur le mémorial national de Mount Harney a été rejeté à deux reprises avant d'être adopté de justesse. Le gouverneur Gunderson signa le projet de loi le 5 mars 1925 et créa l'Association du Mémorial du Mont Harney plus tard dans l'été.

    La Récole de Fonds pour la Création du Mémorial

    Au début du projet, les fonds étaient difficiles à récolter, malgré la promesse de Borglum que les hommes d'affaires de l'Est réaliseraient sans nul doute, d’importants dons. Il a également promis aux citoyens du Dakota du Sud qu'ils ne seraient pas contraints de participer au financement de ce projet gargantuesque.

    Robinson a travaillé d’arrache-pied afin de collecter suffisamment de fonds pour la sculpture, appuyé par le maire de Rapid City, John Boland, ainsi que le sénateur Peter Norbeck, entre autres. 

    Au cours de l'été 1927, il se trouve que le président des États-Unis d’Amérique de l’époque, Calvin Coolidge, se trouvait dans les Black Hills. Il s’agissait pour Borglum d’une opportunité rêvée à absolument saisir afin de pouvoir financer et aider à mener à bien le projet. Victoire pour le sculpteur, il a réussi à convaincre le président de prononcer un discours officiel d'inauguration le 10 août 1927.

    montagnes black hills amerique

    Borglum a loué un avion pour survoler le State Game Lodge dans le Custer State Park où se trouvait le Président Coolidge. Pendant son survol, Borglum a déposé une couronne pour inviter le président à la cérémonie de dédicace.

    Le président Coolidge a accepté d'assister à la cérémonie, qui a eu lieu le 10 août 1927, et a prononcé un discours promettant un financement fédéral pour le projet. 

    discours president coolidge mont rushmore

    Borglum a organisé une réunion avec le secrétaire au Trésor américain Andrew Mellon afin d’obtenir :

    • Son soutien au projet et 
    • L'adoption d'un projet de loi de financement, nommé le : « Mount Rushmore National Memorial Act ».

    Borglum est parvenu à convaincre le secrétaire Mellon de l'importance du projet et à obtenir son soutien pour le financement de l'ensemble des coûts. Gutzon Borglum n'a demandé que la moitié de ce dont il avait besoin afin de finaliser son projet, car il souhaitait montrer que son projet serait capable de lui permettre de trouver également un financement par le biais de dons privés.

    Le sénateur Norbeck a été très étonné que Borglum ait refusé l'offre de financement fédéral intégral.

    Les Premiers Fonds visant à financer le Mont Rushmore sont Versés

    Le président Coolidge a signé le projet de loi autorisant le gouvernement à verser 250 000 dollars afin de financer la sculpture US géante. Le projet de loi prévoit également la création d'une commission nationale du mémorial du Mont Rushmore, composée de 12 membres, dont les membres sont nommés par le président. Ce dernier a nommé 10 membres, laissant les deux dernières places à pourvoir par le nouveau président Herbert Hoover. 

    herbert hoover mont rushmore

    Lorsque Herbert Hoover a pris ses fonctions, il a rapidement nommé les deux derniers membres de la commission. Cependant, avant que ne puisse débuter la sculpture du mont, le projet de loi de financement imposait que le Président rencontre cette commission, ce que Herbert Hoover ne semblait pas pressé de faire.

    Le membre du Congrès Williamson a été invité à prendre rendez-vous avec le président et à lui demander d'organiser la première réunion avec la commission. Frustré par la lenteur du processus, Borglum décide de tenter de rendre visite au président Hoover lui-même.

    À son arrivée à la Maison-Blanche, Borglum a eu une altercation avec le secrétaire du président et le rendez-vous de Williamson a été annulé. Le membre du Congrès Williamson a finalement réussi à reprogrammer une réunion avec Hoover et à le convaincre de l’ambition et de la dimension du projet. De plus, il lui a fait part de l'absolu nécessité de la conduite de la première réunion de la commission afin de débuter les travaux.

    Le président Hoover a rencontré la commission dans les jours qui ont suivi, et des responsables ont été élus. Le jour suivant, le député Williamson et John Boland, le secrétaire nouvellement élu du comité exécutif de la commission du Mont Rushmore, sont allés chercher les premiers 54 700 dollars auprès du secrétaire Mellon.

    Cette somme correspondait à ce qui avait déjà été dépensé pour le projet par la précédente association du Mount Harney Memorial. 

    Doane Robinson a été exclu de la nouvelle commission nationale du mémorial du Mont Rushmore. La personne ayant le plus contribué à la conception originelle de ce projet, et qui l'a soutenue pendant aussi longtemps. D’ailleurs, le nom de Robinson ne figurait inexplicablement même pas sur la liste des candidats potentiels pour siéger à la commission. Il a continué malgré tout à soutenir le projet et a proclamé : "Laissez-moi aider là où je peux".

    doane robinson mont rushmore

    Bientôt, se sentant inutile, Robinson a commencé à s'éloigner du projet Rushmore.

    La Sculpture du Mont Rushmore Débute

    La commission étant constituée, en ordre de marche, et les fonds nécessaires disponibles afin de débuter la construction, Borglum peut maintenant commencer la réalisation concrète de son ambitieux projet.

    La construction du Mont Rushmore a débuté au cours du mois d’octobre 1927. 

    debut travaux mont rushmore

    Il engage des ouvriers qui commencent à installer des machines et à construire des structures nécessaires pour un tel ouvrage.

    Afin d’atteindre son objectif de sculpter les quatre têtes des présidents américains dans la pierre du Mont Rushmore, Borglum a utilisé de nouvelles techniques impliquant :

    • De la dynamite et 
    • Des marteaux pneumatiques pour faire sauter rapidement une grande quantité de roches, en plus des outils plus traditionnels que sont les forets et les burins.

    Plus de 400 ouvriers ont élagué environ 450 000 tonnes de roches du mont Rushmore, et qui, encore à l’heure actuelle, restent encore au pied de la montagne. Bien qu'il s'agisse d'un travail ardu et dangereux, aucune vie n'a été perdue pendant l'achèvement des visages sculptés. 

    En 1929, durant les derniers jours de sa présidence, Coolidge a signé une loi :

    • Allouant 250 000 dollars de fonds fédéraux au projet de Rushmore et 
    • Créant la Commission nationale du mémorial du Mont Rushmore pour superviser son achèvement. Boland est nommé président du comité exécutif de la commission, mais Robinson, à son immense étonnement, en est exclu. 

    Au cours des années 1930, le sénateur Norbeck a soutenu bec et ongle ce projet notamment en garantissant un financement régulier par le biais de programmes d'aide d'urgence intégrés directement au New Deal du président Franklin Roosevelt. 

    president americain franklin roosevelt

    En 1933, le président Roosevelt a signé le décret 6166, qui a changé radicalement la gestion du projet. Le Mont Rushmore est désormais placé sous la juridiction du Service des parcs nationaux et est supervisé par l'ingénieur Julian Spotts, qui se met en quête de trouver des moyens d’optimiser les techniques utilisées pour la réalisation de l’ouvrage, ainsi que les conditions de travail.

    Gutzon Borglum, a perçu d’un mauvais œil la supervision extérieure de son projet, et a mal supporté l’idée d’être contrôlé dans son art, par le gouvernement. 

    Un projet de loi présenté au Congrès en 1937 proposait d'inclure une autre sculpture, au monument comportant les quatre présidents des USA, celle du visage de Susan B. Anthony parmi ceux du Mont Rushmore, mais celui-ci a n’a guère été accepté en raison d'un document lié au projet de loi existant et qui imposait que les fonds fédéraux soient dépensés seulement pour les sculptures dont les travaux avait déjà été entamés.

    susan b anthony

    En 1938, Borglum a réussi à reprendre le contrôle du projet et à reformer une commission en décidant majoritairement et personnellement des personnes qui allaient l’intégrer. La nouvelle commission a permis à Borglum de décider et de diriger presque totalement la majeure partie des caractéristiques de son entreprise artistique.

    Pendant cette période de liberté accrue, Borglum débuta la création d'un grand dépôt, appelé le "Hall of Records", dans un canyon situé derrière la sculpture.

    Ce dépôt était destiné à narrer l'histoire du Mont Rushmore et de l’Amérique. En 1939, Borglum dû arrêter ce « hall of records », car le Congrès américain l’avait menacé de couper tout financement du projet à moins qu'il ne soit utilisé uniquement afin d’achever la sculpture elle-même. Suite à cette décision, et également à cause d'événements qui se sont produits plus tard, « le Hall of Records » n'a jamais été achevé. 

    hall of records mont rushmore

    Gutzon Borglum a passé la majeure partie des deux dernières années du projet à voyager et à tenter de réunir de nouveaux financements. Pendant son absence, son fils, Lincoln Borglum, a dirigé à sa place les travaux sur le Mont Rushmore. En mars 1941, alors qu'une dernière dédicace était prévue, Gutzon Borglum mourut.

    La fin des travaux de ce projet gigantesque fut décrétée, suite au décès soudain de Borglum, et compte tenu de l'entrée en guerre des USA dans la Seconde Guerre mondiale. Le 31 octobre 1941, le Mémorial national du Mont Rushmore fut déclaré comment étant un projet achevé. 

    Au final les principaux défis à relever pour mener à son terme le mémorial national du Mont Rushmore fut :

    • L'obtention de l'autorisation de sculpter ce fameux mont situé dans le Dakota du Sud, 
    • La récolte des fonds nécessaires et 
    • La gestion des divers profils des intervenants dans ce projet.

    Pour les personnes participant à celui-ci, les enjeux administratifs et pécuniers étaient plus difficiles à mener à la réussite, que le travail lui-même de sculpture de la falaise pour la transformer telle que nous la connaissons. Au final, le pragmatisme, le talent de Borglum, la persévérance et la volonté ont permis à cette grandiose sculpture d’exister. Le mémorial national du Mont Rushmore est depuis devenu une icône représentative de l'histoire de l’Amérique. 

    montagne mont rushmore

    Dakota du Sud : Lieu où se Trouve le Mont Rushmore

    dakota sud etat americain

    L’étendue terrestre qui deviendra ensuite le Dakota du Sud a été intégrée aux États-Unis d’Amérique en 1803 dans le cadre de l'achat de la Louisiane. La première colonie américaine permanente a été établie à Fort Pierre par l'expédition Lewis et Clark en 1804. La colonisation du territoire par les Blancs au XIXe siècle a entraîné des affrontements avec les Sioux, car une partie des terres avait été accordée à la tribu par un traité antérieur.

    Cependant, le territoire a rejoint l'union le 2 novembre 1889, ainsi que le Dakota du Nord. En raison d'une controverse sur l'État qui serait le premier à intégrer l'union américain, le président Benjamin Harrison a mélangé les projets de loi et en a signé un au hasard, l'ordre n'ayant pas été enregistré, bien que le Dakota du Nord soit traditionnellement le premier sur la liste.

    benjamin harrison president us 1889 1893

    Aujourd'hui, une grande partie de l'économie du Dakota du Sud provient du tourisme - les visiteurs affluent vers la face sud-est du Mont Rushmore, dans la forêt nationale de Black Hills, dans le Dakota du Sud, afin de contempler les quatre sculptures gigantesques qui ont été réalisées. Il y a donc une statue pour chaque président des USA.

    De quels présidents le Mont Rushmore est-il composé ? Voici donc les quatre présidents du Mont Rushmore :

    • Washington, 
    • Jefferson, 
    • Roosevelt et 
    • Lincoln. 

    Quelle est la taille du Mont Rushmore ?

    Le Mont Rushmore est la plus grande œuvre d'art au monde. Chaque visage sculpté mesure à peu près 18 mètres de haut, et la sculpture dans sa globalité occupe près de 526 hectares.

    Quelle est l’altitude du Mont Rushmore ?

    Elle est d’approximativement 1745 mètres. 

    Parmi les célèbres habitants du Dakota du Sud, il y a : 

    • Le présentateur américain d’informations Tom Brokaw, 
    • Le sénateur et vice-président Hubert Humphrey et 
    • L'actrice modèle Cheryl Ladd. 

    Date de création de l'État du Dakota du Sud : 2 novembre 1889 

    paysage dakota sud amerique

    • La capitale : Pierre 
    • Population : 884 659 (2019) 
    • Dimensions : 124106 miles carrés 
    • Nom : État du Mont Rushmore 
    • Devise : Sous Dieu, le peuple règne 
    • L'arbre : Epicéa des Collines noires 
    • Fleur : Pasque 
    • Oiseau : Faisan à cou annelé chinois 

    Faits intéressants au sujet du Mont Rushmore 

    vue mont rushmore usa

    • En 1874, une expédition militaire à l’intérieur des Black Hills, propriété des Lakotas, et dirigée par le général George Armstrong Custer, a attesté de l'existence de l'or sur place. Bien que cette mission ait violé le traité de 1868 de Fort Laramie, qui avait assuré les droits des Sioux sur leur territoire sacré et établi la Grande réserve des Sioux, la région s’est vue attirer des milliers de mineurs, ce qui a déclenché la guerre des Black Hills de 1876. 
    • À l’origine la conception du mémorial national du Mont Rushmore devait représenter les présidents George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln et Theodore Roosevelt de la tête à la taille. Cependant, suite à la mort du sculpteur Gutzon Borglum, et à l’entrée dans la Seconde Guerre mondiale des États-Unis, le mémorial a dû être considéré comme achevé. 
    • Afin d’honorer le leader lakota Crazy Horse un monument a été créé dans les Black Hills du Dakota du Sud afin d’être la plus grande statue géante unique du monde. Inaugurée par le sculpteur Korczak Ziolkowski et le chef lakota Henry Standing Bear le 3 juin 1948, l’immense œuvre d’art sculptée à même la montagne aura au final les dimensions suivantes : 171,6 mètres de haut et 195 mètres de long. En juin 1998, le monumental visage de 26,5 mètres du Crazy Horse est enfin terminé. 
    • Le 27 février 1973, des membres de l'American Indian Movement (AIM) ont occupé un comptoir commercial à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud, afin de protester contre la corruption au sein du Conseil tribal des Lakotas Oglala et du Bureau des affaires indiennes (BIA). Le siège de Wounded Knee, comme on l'a appelé, a duré 71 jours et a entraîné la mort de deux amérindiens suite aux tirs quotidiens entre les membres de l'AIM et les officiers fédéraux. 
    • L'agriculture est le principal facteur de revenus du Dakota du Sud, créant un tiers de l'activité économique totale de l'État. Bien que les principaux produits cultivés dans cette région soient le maïs, le soja, le blé et le foin, le Dakota du Sud est le premier producteur national de bisons et de faisans. 
    • Le parc national des Badlands couvre plus 98700 hectares et contient l'un des plus riches gisements de fossiles du monde. 

    Les visages ont été façonnés à partir de la paroi rocheuse en granite entre 1927 et 1941, et symbolisent l'une des plus grandes sculptures du monde, ainsi que l'un des pôles d’attractions les plus appréciés de l’Amérique.  

    Représentations du Mont Rushmore et des Quatre Présidents Sculptés dans la Roche sculpture presidents mont rushmore

    Le 4 juillet 1930, une cérémonie d'inauguration a eu lieu en faveur d’un haut responsable de Washington. Après que les ouvriers aient trouvé que la qualité du granite du site d'origine se révélait être trop fragile, ils ont déplacé le visage de Jefferson à partir de la droite de celle de Washington, vers la gauche. La sculpture de son portrait a été inaugurée en août 1936, lors d'une cérémonie à laquelle assistait le président Franklin D. Roosevelt.

    En septembre 1937, la tête de Lincoln fut inaugurée, tandis que la quatrième et dernière tête - celle du cinquième cousin de Franklin D.Roosevelt, Theodore Roosevelt- fut inaugurée en juillet 1939.

    En mars 1941, Gutzon Borglum mourut, et c’est son fils Lincoln qui a pris le relais afin de finaliser les derniers détails du Mont Rushmore afin qu’il soit terminé et prêt pour la cérémonie de dédicace le 31 octobre de la même année. 

    Le mémorial national du Mont Rushmore, parfois appelé le "Sanctuaire de la démocratie", est devenu l'un des symboles les plus caractéristiques de l'Amérique et une attraction touristique attirant des populations du monde entier.

    En 1959, une scène de course-poursuite issue d’un film d'Alfred Hitchcock "North by Northwest" devait s’y dérouler, mais le Dakota du Sud n’a pas permis de tournage à Hitchcock sur le Mont Rushmore lui-même, et celui-ci a dû faire construire une maquette à grande échelle de la montagne dans un studio Hollywoodien. 

    north by northwest hitchcock mont rushmore

    En 1991, après avoir fait l'objet d'un projet de restauration de 40 millions de dollars l’un des édifices les plus marquants de l’histoire, le Mont Rushmore, a fêté ses cinquante ans. Le National Park Service, qui entretient le Mont Rushmore, enregistre tous les ans plus de 2 millions de visiteurs. 

    La Chambre Secrète du Mont Rushmore

    chambre secrete mont rushmore

    Une pièce secrète peu connue, cachée derrière la tête d'Abraham Lincoln au Mont Rushmore, était destinée à contenir un sanctuaire pour les États-Unis.

    À l'Halloween 1941, l'effort de 14 ans pour sculpter les monumentales statues des présidents américains - George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln et Theodore Roosevel - sur la face sud-est du Mont Rushmore a finalement porté ses fruits. Cependant, un élément peu connu, mais essentiel, de la "Sculpture du sanctuaire de la démocratie" du sculpteur danois-américain Gutzon Borglum, demeure inachevé et reste caché derrière le front de Lincoln. 

    Sculptée dans le solide mur de granite d'un petit canyon situé juste derrière le rang de visages présidentiels, une porte de 2,5 mètres de haut ressemble à l'entrée d'une ancienne tombe d'un pharaon égyptien. 

    entree piece secrete mont rushmore

    Toute personne qui rentrerait, découvrirait une pièce vide d'environ 23 mètres de long avec un plafond de plus de 10 mètres de haut. Des trous forés dans les murs afin de contenir des explosifs pour le dynamitage donnent un effet de nid d'abeille. Des chiffres rouges, peut-être peints par Borglum lui-même, donnent des instructions pour l'enlèvement des rochers. 

    Borglum avait voulu que cette chambre incomplète soit destinée à communiquer le sens profond de son œuvre artistique en expliquant la signification de sa sculpture, non pas pour les générations actuelles mais pour les civilisations à venir, et même pour les visiteurs interplanétaires, des milliers d'années plus tard.

    "Vous pourriez aussi bien déposer une lettre dans le service postal mondial sans adresse ni signature, que d'envoyer cette montagne sculptée dans l'histoire sans identification", a écrit le sculpteur. Alors que les quatre visages sculptés des présidents américains sur le Mont Rushmore aux États-Unis sont aujourd'hui instantanément reconnaissables même pour les écoliers, Borglum pensait qu'ils pourraient un jour devenir aussi mystérieux que Stonehenge.

    "Chaque civilisation qui se succède oublie son prédécesseur", a-t-il déploré. "Les civilisations sont des goules". En d’autres termes, selon lui, les civilisations phagocytent les précédentes telles des femelles vampires, et donc il est nécessaire de laisser des traces écrites, ou sculptées, et explicites, afin que cela perdure.

    interieur hall of records mont rushmore

    Les premiers plans du sculpteur pour le Mont Rushmore incluaient, à côté de la tête de Washington, une immense inscription d’un peu plus de 24 mètres sur 36,5 mètres possédant la forme de la Louisiane, et qui énumérerait neuf des événements les plus cruciaux de l'histoire des États-Unis d’Amérique, et ce entre 1776 et 1906. 

    Cependant, même en formant les lettres avec des tailles gigantesques, le contenu du texte n'aurait pas été lisible à de grandes distances, et de toute façon, la logistique a imposé que cette partie de la montagne soit utilisée afin de sculpter le visage de Lincoln.

    En conséquence, Borglum abandonna l'inscription et élabora à la place des plans pour construire un dépôt au plus profond de la montagne qui contiendrait certains des artefacts et documents les plus précieux des États-Unis, comme la Déclaration d'Indépendance de l’Amérique. 

    Le sculpteur a imaginé un immense escalier de 244 mètres de long pour gravir le Mont Rushmore qui mènerait à une prestigieuse chambre qui aurait été nommée : "Hall of Records". 

    hall of records borglum mont rushmore

    "Dans cette pièce :

    • Les archives de ce à quoi notre peuple aspirait et 
    • De ce qu'il a accompli devraient être rassemblées", écrivit Borglum, " et sur les murs de cette pièce devrait être gravé : 
    • Le compte rendu littéral de la conception de notre république ; 
    • De sa création réussie ; 
    • De son mouvement vers l'ouest du Pacifique ; 
    • De ses présidents ; 
    • De la façon dont le Mémorial a été construit, et les raisons qui ont motivé sa construction." 
    • Les visiteurs du Hall of Records entreraient par de grandes portes vitrées sur lesquelles serait perché un aigle de bronze de 11,5 mètres d'envergure portant l'inscription :

    "America's Onward March". 

    • Une croix pointant vers l'étoile polaire devait être montée sur le plafond voûté, et des frises sur le mur représenteraient "l'aventure de l'humanité découvrant et occupant le monde occidental". 
    • Une inscription écrite par John Edward Bradley, qui a gagné un concours national sponsorisé par les journaux de Hearst, détaillerait l'histoire du pays depuis sa fondation jusqu'à la construction du canal de Panama. 
    • Des armoires en bronze et en verre dans les recoins de la chambre de 24 mètres sur 30 contiendraient des documents tels que la Constitution des États-Unis. 
    • On y trouvera les bustes de plus de 20 Américains éminents, allant de Benjamin Franklin et John Hancock à Alexander Graham Bell et aux frères Wright. 

    En juillet 1938, des ouvriers ont débuté le forage de la roche du mur nord d'un petit canyon caché par les parois présidentielles pour construire le sanctuaire américain de Borglum.

    interieur salle hall of records mont rushmore

    Cependant, un an après le début des travaux, le gouvernement fédéral, qui a couvert la quasi-totalité des coûts de construction du monument, a resserré les cordons de la bourse et a imposé à Borglum de stopper les travaux du Hall of Records et de se concentrer uniquement sur l'achèvement des visages présidentiels.

    Sept mois après la mort du sculpteur de 73 ans en mars 1941, le fils de Borglum, Lincoln, a dirigé ses efforts pour terminer la sculpture à l’effigie des quatre présidents. Le Monument national du Mont Rushmore fut considéré comme achevé, bien que le plan initial de Borglum, prévoyant la création du visage et du buste des présidents des U.S, ainsi que le Hall of Records, restaient inachevés. 

    Les espoirs de Borglum pour le Hall of Records se sont au moins partiellement réalisés le 9 août 1998, lorsque quatre générations de sa famille se sont réunies dans la chambre inachevée, alors que 16 panneaux en émail de porcelaine ont été ajoutés au site.

    Les panneaux portaient les inscriptions de documents tels que :

    • La Déclaration d'indépendance, 
    • Les biographies du sculpteur et de ses sujets présidentiels et 
    • Les histoires de la construction du mémorial et des États-Unis.

    Ils ont été placés dans une boîte en teck et une voûte en titane, puis abaissés dans le sol. Le site a ensuite été recouvert d'une pierre de couronnement en granite noir de 544 kg sur laquelle était inscrite une citation de Borglum prononcée lors de l'inauguration de la sculpture de Washington en 1930 :

    "C'est la fin de la création du Mont Rushmore telle que mon père l'a vue", a déclaré la fille de Borglum, Mary Ellis. 

    vue face sanctuaire democratie usa

    C'est une partie du Mont Rushmore, un des monuments les plus célèbres au monde, et cependant, que peu de gens peuvent voir aujourd'hui. Pour des raisons de sûreté et de sécurité, il est interdit aux visiteurs de gravir la montagne pour voir le Hall of Records. 

    Rends-toi sur le Mont Rushmore sentir l’aura mythique de l’Amérique, mais avant…

    Tu as pu découvrir un lieu légendaire des États-Unis, qui représente bien les valeurs américaines de grandeur, de courage, et de persévérance afin d’atteindre ses ambitieux objectifs. Ce lieu représente bien la grandeur de la puissance américaine, la création de la démocratie des USA, et a été conçu pour commémorer ceux qui ont participé activement à sa création et à son essor.

    Tu connais maintenant mieux un des lieux les plus représentatifs de l’Amérique, et les spécificités et objectifs qui ont motivés la conception de cet immense édifice, une des sculptures des USA les plus renommées au monde.

    Tu as pu également découvrir le sens profond de cet édifice, et tu connais maintenant l’existence et la symbolique de la chambre secrète telle que le sculpteur l’avait imaginée.

    Tu vas pouvoir apprécier ta visite, si tu envisages un jour de t’y rendre, mais pour profiter pleinement de ce voyage des sens, l’idéal est d’essayer de se mettre dans la peau d’un(e) américain(e) en portant une de nos produits U.S, que tu peux découvrir en cliquant sur l’image ci-dessous :

     collection ceintures cowgirls

    Enfin, si tu es passionné d'art et de décoration, il te sera aisé d’agrémenter ton intérieur avec des statues et sculptures de décoration chic, afin de créer une harmonie avec la décoration américaine.


    Newsletter

    Recevez nos articles dans votre boite email.