Livraison à domicile offerte en Europe
cocktail americain

Les Meilleurs Cocktails Américains

L'Amérique au shaker, l'art du cocktail à l'américaine.

Vous avez déjà entendu parler de certains apéritifs US de renoms, mais vous souhaitez en apprendre davantage ?

Vous avez peut-être même déjà goûté, de succulentes recettes de cocktails américains, mais souhaitez connaître les meilleurs d'entre-deux?

Ou peut-être que vous êtes vous-même barman et que vous souhaitez parfaire vos connaissances en la matière, en particulier sur l'origine historique de ces boissons d'exceptions ?

Dans cet article vous allez pouvoir apprendre les choses suivantes :

  • L'origine historique des recettes de ces cocktails
  • Leur composition
  • Les meilleures adresses où les consommer aux États-Unis

Entre le grand retour des cocktails historiques et l'apparition d'une multitude de recettes originales, la mixologie a de beaux jours devant elle !

Cette science des mélanges, à la précision presque chimique est entretenue par de virtuoses créateurs de cocktails maniant le shaker avec une dextérité déconcertante !

Découvrez sans plus attendre les succulentes recettes de ces apéritifs américains d'exception !

LES ORIGINES DU TERME COCKTAIL

origine cocktail

L'origine du terme "cocktail" proviendrait de l'arrière boutique d'un pharmacien de la Nouvelle-Orléans au milieu du XIXè siècle.

Antoine Amédée Peychaud, passionné par les boissons créatives avait créé un bitter qu'il mélangeait avec du cognac (entre autres), et servait dans un coquetier.

Les américains éprouvant des difficultés à prononcer correctement le mot "coquetier", ce terme serait progressivement devenu "cocktail".

La fameuse boisson, nommée Sazerac, existe encore à l'heure actuelle.

Il s'agit en effet, du cocktail phare de la Nouvelle-Orléans.

Enfin, en 1862, Jerry Thomas met en avant ce cocktail avec force, dans son livre "Bartenders guide : How to mix drinks". Le mouvement planétaire était bel et bien lancé...

Les cocktails "made in USA" historiques

MANHATTAN (short drink)

cocktail manhattan

Ingrédients :

  • Whiskey
  • Vermouth rouge
  • Angostura bitters
  • Cerise confite

Histoire : 

Créé selon la légende au Manhattan Club de New York lors d'un banquet donné par Lennie Jerome (la mère de Winston Churchill)

DRY MARTINI (short drink)

cocktail dry martini

Ingrédients :

  • Gin
  • Vermouth dry
  • Olive

Histoire : À ne pas confondre avec le Vodka Martini de James Bond, à l'écran.

La recette de ce cocktail (qui n'a aucun lien avec l'apéritif portant le même nom) viendrait de Jerry Thomas, le père de la mixologie.

OLD FASHIONED (short drink)

cocktail usa old fashioned

Ingrédients :

  • Whiskey
  • Angostura bitters
  • Sucre
  • Zeste d'orange

Histoire :

Mis au point à Louisville (dans le Kentucky) à la fin du XIXè siècle à la demande de James E. Pepper (propriétaire de la marque de whiskey Pepper).

Celui-ci repris strictement la recette originelle du cocktail datant de 1806, d'où son nom !

Le plus américain des Italiens :

Gaspare Campari, l'inventeur de l'apéritif, conçoit dans la foulée un cocktail à partir du célèbre bitter : le cocktail Américano

Voici la recette de l' " Américano cocktail " :

recette cocktail americano

Mélanger au Campari du vermouth rouge, de l'eau gazeuse et des zestes d'agrumes.

Initialement nommé le "Milano-Torino" en référence à l'origine milanaise du Campari et turinoise du vermouth, son nom est ensuite transformé du fait de son impressionnant succès auprès des américains en villégiature sur les côtes italiennes.

SAZERAC (short drink) 

 boisson us sazerac

Ingrédients :

  • Whiskey,
  • Absinthe (ou apéritif anisé)
  • Sucre
  • Peychaud's bitters
  • Zeste de citron

Histoire : L'un des premiers cocktails jamais créés.

Pharmacien à la Nouvelle-Orléans, Peychaud aurait pris l'habitude de servir dans son officine sa recette de bitter avec un trait de cognac.

Certains affirment que ce cocktail a toujours été préparé à partir de whiskey et qu'il a été inventé par Billy Wilkinson.

Ce dernier travaillait pour l'homme à qui Peychaud avait vendu la formule de son renommé bitter...

MINT JULEP (short drink)

aperitif usa mint julep

Ingrédients :

  • Whiskey
  • Sucre de canne
  • Menthe fraîche

Histoire : 

Ses origines remonteraient à l'Empire perse. Vers 400 après J.-C, le peuple se soigne avec un breuvage à base de sucre, d'eau et de fruits.

Cette boisson devient au XVIIIè siècle le julep, concocté avec de la menthe et de la liqueur, et se propage à travers le monde. Mais la recette du Mint Julep, provient une fois n'est pas coutume, de Jerry Thomas, qui le préparait avec du whiskey , du brandy ou du rhum (c'est également l'ancêtre d'un certain cocktail nommé "le Mojito" !)

Références : 

Ce cocktail désaltère les héros de Gatsby le Magnifique, dans le roman de Francis Scott Fitzgerald et dans les deux films, l'original avec Robert Redford et Mia Farrow, et la version hollywoodienne de Baz Luhrmann (avec Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire et Carey Mulligan).

VIEUX CARRE (short drink)

cocktail us vieux carre

Ingrédients :

  • Whiskey
  • Cognac
  • Vermouth
  • Bénédictine et Angostura bitters
  • Peychaud's bitters

Histoire : 

Inventé au Carousel, le bar de l'hôtel Monteleone, en 1938. Ce cocktail prit le nom du quartier de La Nouvelle-Orléans occupé par l'établissement.

MOSCOW MULE (long drink)

cocktail moscow mule

Ingrédients :

  • Vodka
  • Binger beer
  • Citron

Histoire : 

Ce cocktail, né dans les 50's, est tout simplement le résultat d'une opération commerciale orchestrée entre une marque de vodka et un fabricant de ginger beer qui rencontrait des difficultés à s'exporter en Amérique.

MAI THAI (long drink)

boisson californienne mai thai

Ingrédients : 

  • Rhum blanc
  • Rhum ambré
  • Triple sec
  • Sucre de canne
  • Sirop d'orgeat
  • Citron vert

Histoire : 

Malgré sa dénomination aux consonnances lointaines, ce cocktail fut créé à Oakland en Californie.

Dans les 40's, les rhums des îles connaissent un succès retentissant aux USA. Victor Bergeron profite alors de la vague du mouvement Tiki en créant une chaîne de restaurants d'inspiration polynésienne (les Trader Vic's) dans lesquels il sert ce fameux breuvage, d'où son nom exotique aux consonnances des îles !

LE HARRY'S BAR : UN BAR TYPIQUE DE NEW YORK À PARIS !

harry bar paris

Adresse : 5, rue Daunou, 75002 Paris.

En 1911, alors que la prohibition s'apprête à s'implanter en Amérique, un dénommé Clancey déménage à Paris, emportant avec lui les boiseries du bar qu'il dirigeait à New York.

Le décor planté il recrute Harry Mac Elhone, un barman écossais, qui fait à son tour l'acquisition de l'affaire.

Sous sa direction, ce bar devient le centre névralgique des Américains à Paris, qui y élisent leur président lors d'un vote de paille.

Ici, pas de carte, mais plus de 300 cocktails !

Les barmen s'adaptant aux volontés de chaque client !

DAIQUIRI (short drink)

boisson americaine daiquiri

Ingrédients :

  • Rhum
  • Sucre de canne
  • Citron vert

Histoire : 

Le cocktail préféré d'Ernest Hemingway aurait été inventé à la fin du XIXè siècle par un ingénieur américain employé dans une mine cubaine portait le même nom. Pourquoi donc utiliser ces éléments précis dans ce cocktail ?

Tout simplement, parce que celui-ci n'avait que ces ingrédients à disposition !

COSMOPOLITAN (short drink)

cocktail etats unis cosmopolitan

Ingrédients :

  • Vodka
  • Cointreau
  • Jus de cranberry
  • Jus de citron vert

Histoire:

Rendu célèbre dans les années 90 par les héroïnes de la fameuse série Sex and the City. 

Conçu à l'origine à base de vodka citronnée, il devient extrêmement populaire dans les boites gays de San Francisco dans les années 70 avant d'être récupéré par une barmaid qui lui attribut son nom actuel.

MIMOSA (long drink)

aperitif amerique mimosa

Ingrédients : 

  • Champagne
  • Jus d'orange
  • Cointreau ou Triple sec

Histoire : 

Certains affirment que ce cocktail serait la traduction américaine d'un cocktail d'origine anglaise : le Buck's Fizz.

D'autres pensent qu'il serait apparu dans les années 40 à San Francisco.

Les bars où ces cocktails ont été consommés durant la prohibition aux USA

La prohibition établie de 1919 à 1933 et interdisant la vente de boisson contenant plus de 0,5° d'alcool, entraîna l'apparition d'une véritable industrie de distillation illégale et développement des speakeasies, c'est à dire de débits de boissons clandestins, nommés ainsi du fait de l'habitude qu'avaient leurs patrons de demander à leurs clients de discuter doucement, afin de ne pas attirer l'attention de la police : " Speak easy ! "

New York a relancé la mode de ces bars secrets dans les années 2000, tendance reprise dans les autres grandes villes du monde.

Club américain : le " PLEASE DON'T TELL"

speakeasy please don t tell

113 St Marks Place, New York

Dans un fast-food à hot dogs. Entrez dans la cabine téléphonique, composez le 1... et le mur s'ouvrira sur un minuscule cabinet de curiosités.

Bar de la période de la prohibition : THE BACK ROOM

bar americain the black room

102 Norfolk St, New York

Aucune enseigne... authentique speakeasy de la période de la Prohibition aux airs de maison close !

Le Speakeasy : THE RAINES LAW ROOM

speakeasy the raines law room

48 W 17th St, New York

Un décor empreint d'élégance digne des "Années folles".

Le MIDDLE BRANCH

bar usa middle branch

154 E 33rd St, New York

Un immeuble borgne, seulement trois marches, une porte, et, derrière, un speakeasy cosy, plongé dans la pénombre, bercé de musique swing.

L'APOTHEKE

speakeasy apotheke

9 Doyers St, New York

Dans cette ancienne fumerie d'opium, les cocktails sont préparés par des barmen en blouse. Ces derniers font montre de leur savoir faire avec une précision incroyable !

Les rooftops de New York où savourer de succulents apéritifs U.S

New York est à l'origine de ces toits transformés en terrasses et aménagés en bars, souvent au sommet d'hôtels chics et designs, avec une vue imprenable sur les gratte-ciel de la ville.

Le premier rooftop date des années 1890, perché en haut du Casino Theater, sur la célèbre avenue de Broadway. On pouvait déjà y savourer d'excellentes boissons au son des orchestres locaux.

CANTOR ROOFTOP GARDEN BAR

cantor rooftop garden bar

1000 5th Ave, New York

De mi-avril à octobre, le toit-terrasse du Metropolitan Museum accueille un bar où prendre un cocktail en tête à tête avec la skyline entourant Central Park.

230 FIFTH

toit terrasse new york 230 fifth

230 5th Ave, New York

Gigantesque terrasse accessible toute l'année, avec une verdure très présente, des parasols...

Vue imprenable sur l'Empire State Building et le Chrysler.

PUBLIC 

bar public 215 Chrystie New York

215 Chrystie St, New York

Sublime hôtel créé par les architectes de renoms Herzog et de Meuron.

WESTLIGHT

(WILLIAM VALE HOTEL)

rooftop new york westlight william vale hotel

111 N 12th St, Brooklyn

Panorama irréel sur Manhattan, depuis les vastes terrasses ou à travers de larges verrières.

Dégustez ces succulentes boissons apéritifs américaines dans un décor U.S de choix

Comme nous avons pu le voir, ces délicieuses recettes alcoolisées sont aussi diverses que variées !

Quelles que soient ses préférences, chacun peut trouver le cocktail qui lui correspond ! 

Vous êtes désormais à même de choisir la boisson américaine qui vous ravira le plus par ses délicates saveurs.

Savourez ces authentiques recettes en créant un contexte US agréable, avec nos décorations américaines de bars.

Pour se faire, veuillez simplement cliquer sur l'image ci-après :

decoration etats unis