le baseball histoire origine

Baseball, Sports Américains -

Le Baseball : Histoire et Origine

Tu as envie de connaître l’incroyable histoire d’un des sports les plus emblématiques de l’Amérique ?

Tu maitrises déjà parfaitement ses règles mais tu souhaites en connaître son origine et les raisons de son évolution au cours du temps ? Ce sport t’intéresse fortement et tu souhaites simplement approfondir tes connaissances pour nourrir ta passion ?

Nous partageons également ce fort attrait pour ce sport US par excellence, et en tant que passionnés nous allons t’en dévoiler tous ses secrets.

L’origine du Baseball remonte aux années 1750 dans le centre-ouest du Massachusetts. Les joueurs ne portaient pas d’uniforme mais un ruban à leur chemise, et l’apparition des gants de Baseball n’a eu lieu qu’en 1870. Le baseball représente bien l'état d’esprit américain, et d’ailleurs le poète Walt Whitman a écrit  "c'est le principal fait en rapport avec lui : Le jeu de l'Amérique".

Tu vas pouvoir apprendre dans cet article :

  • Comment le Baseball s’est créé et comment il a évolué au cours des années 
  • Les grands noms de ce sport ayant accompli d’immenses exploits, mais également parfois à l’origine de scandales 
  • Les grandes étapes clés et les raisons pour lesquelles les américains l’affectionnent tant 

Le Baseball n’aura plus aucun secret pour toi, et tu pourras débuter l’apprentissage de ce noble sport en tout quiétude.

Prépare ta batte, ta tenue de baseball, tes protections et tes gants, on y va !⚾

Tout d’abord débutons par évoquer les stricts fondamentaux de ce sport, comme par exemple le nombre de joueurs nécessaires pour le jeu réglementaire du Baseball.

Voici les Équipements Nécessaires afin de Jouer au Baseball :

  • Jeu joué avec une batte emoji request
  • Une balle ⚾ et 
  • Des gants 

Voici quelques informations utiles au sujet du Baseball. Ce sport se pratique entre :

  • Deux équipes de neuf joueurs chacune 
  • Sur un terrain avec quatre bases blanches disposées en losange Terrain De Baseball Vecteurs libres de droits et plus d'images vectorielles  de Banc de touche - iStock
  • Les équipes alternent les postes de batteurs (en attaque) et 
  • De joueurs de champ (en défense), 
  • Échangeant leur place lorsque trois membres de l'équipe de batteurs sont "mis hors-jeu". 
  • En tant que batteurs, les joueurs essaient de frapper la balle hors de portée de l'équipe de terrain et font un circuit complet autour des bases afin d’effectuer ce que l’on appelle un "run". 
  • L'équipe qui marque le plus de points en neuf manches (temps au bâton) remporte la partie.

Un Sport Typiquement Américain

match baseball

On attribue aux États-Unis la création et l’essor de plusieurs sports populaires, tels que :

  • Le base-ball ⚾
  • Le football Américain 🏈 et 
  • Le basket-ball 🏀.

Ces sports comptent de nombreux supporters et ont rencontré un tel succès qu’ils se sont ensuite internationalisés sans oublier leurs racines purement US.

Cependant le base-ball, malgré son succès par-delà les frontières et l'influence croissante des ligues et des joueurs asiatiques et latino-américains, reste le sport caractéristique des Américains qui le considèrent comme leur "passe-temps national".

Ce sport est ancré profondément dans l'identité américaine, et pour ce pour toujours.

"C'est notre jeu", s'est exclamé le poète Walt Whitman il y a plus d'un siècle, "c'est le principal fait en rapport avec lui : Le jeu de l'Amérique".

Il a poursuivi en expliquant que le baseball représente bien l'état d’esprit américain. 

C'est le sentiment d’attachement profond à leur nation américaine qui a contribué à faire du base-ball "le jeu de l'Amérique" Flag: United States on Apple iOS 13.3.

Dans la quête d'une indépendance également au niveau culturel, les Américains aspiraient à une pratique sportive qu'ils pourraient revendiquer comme étant exclusivement la leur.

Tout comme les Anglais avaient le cricket et les Allemands leurs turnvereins (clubs de gymnastique), un journal sportif déclarait dès 1857 que les Américains devaient avoir un "jeu que l'on pourrait appeler un 'Native American Sport'".

Qui a Inventé le Baseball ?

ancienne equipe baseball indianapolis

Pendant une longue période une fausse histoire pourtant relayée partout et ce pendant de nombreuses années, expliquait que le base-ball avait été officiellement inventé :

  • Par Abner Doubleday 
  • À Cooperstown, New York 🗽, 
  • En 1839. 

Mais dans les faits, comme nous l’avons dit au tout début de cet article, le baseball a été inventé en 1750 dans le centre-ouest du Massachusetts où les prémisses des jeux de baseball (au départ il y en avait plusieurs avant une unification des règles) sont apparues.

Il n’y a donc pas à proprement parler d’inventeur du baseball, mais une suite « d’influences de ce jeu » qui au fil des années se sont accumulées, et qui a ensuite été défini précisément par des règles officielles.

À ce sujet, si les cette thématique t'intéresse, nous avons également écrit un article concernant les Règles du Baseball, et tu peux y accéder en cliquant sur l'image ci-après:

regles baseball

Lors de la Grande dépression des années 1930, le fait de créer le National Baseball Hall of Fame and Museum a permis d’unifier la nation autour d’un sport et de ses « héros nationaux ».

Le Hall of Fame est devenu un sanctuaire quasi religieux pour de nombreux Américains et, depuis sa fondation, des millions de fans ont fait des "pèlerinages" à Cooperstown, où ils ont pu observer les "reliques" - anciennes battes, balles et uniformes - de héros d'antan.

musee baseball hall of fame cooperstown

Le base-ball possède un pouvoir tel outre-Atlantique qu’il a également remodelé le calendrier de l’Amérique. En effet, pour les Américains :

  • L’ouverture de la saison d'entraînements de base-ball marquait l'arrivée du printemps, 
  • Le jeu de la saison régulière signifie l'été et 
  • Les World Series également appelées « séries éliminatoires » marquaient l'arrivée de l'automne. 

Les World Series, inaugurées en 1903 et qui opposaient les champions des ligues américaines et nationales dans un match de barrage d'après-saison, ont rapidement pris leur place aux côtés du 4 juillet et de Noël comme l'un des rites annuels les plus populaires, au côté du Super Bowl.

Prépare-toi à célébrer les champions des World Series de Baseball avec nos magnifiques Bagues Américaines Baseball :

bagues americaines baseball

La série était, selon le magazine Everybody's en 1911, "la quintessence et la consommation de la chose la plus parfaite en Amérique". Chaque automne, elle absorbait la nation entière.

Pendant l'administration du président George H.W. Bush, joueur de base-ball pendant ses années à l'université de Yale, ce dernier utilisait régulièrement des métaphores liées au Baseball pour exprimer ses idées.

Dès les années 1850, des images de base-ball ont commencé à apparaître dans les périodiques et, au XXe siècle, le célèbre illustrateur Norman Rockwell a souvent utilisé le base-ball comme sujet de ses couvertures du Saturday Evening Post. "Casey at the Bat" et "Take Me Out to the Ballgame" comptent toujours parmi les poèmes et les chansons les plus connus des Américains.

Les collèges et les universités américaines ont même commencé à proposer des cours de littérature sur le base-ball, et les films de base-ball ont également proliféré.

Le base-ball a également contribué à façonner les conceptions américaines au sujet de l'importance du rôles de la femme dans la société. C'est ainsi que, bien que les femmes aient joué au base-ball dès les années 1860, leur participation à ce sport fut courte mais étonnante, nous le verrons plus loin dans cet article.

equipe feminine baseball

Les femmes ont participer à écrire l'histoire du baseball, mais on également était d'assidues spectatrices. En effet, afin de contrer la réputation d'agressivité du jeu, les promoteurs du base-ball se sont efforcés d'inciter les femmes à y assister :

"La présence d'un rassemblement de femmes apaise et tempère l'atmosphère d'un rassemblement de base-ball", rapporte la Baseball Chronicle, "en réprimant tout éclat de langage intempestif que l'excitation d'une compétition si intense peut engendrer sur le public."

Lorsque les femmes jouaient dans les équipes de barnstorming au 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle, la presse les appelait couramment "amazones".

En 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que l'on craignait que le baseball professionnel ne soit contraint de fermer ses portes, la All-American Girls Professional Baseball League a fait ses débuts. Après avoir donné à plus de 600 femmes l'occasion de jouer au base-ball et de divertir plusieurs millions de fans, la ligue a été dissoute en 1954.

equipe all american girls professional baseball league

Mais, même s'il ne parvient pas à résoudre les conflits liés à des divisions sociales ou ethniques, le base-ball a fait preuve d'une extraordinaire capacité à créer des liens.

Dans les années 1850, de jeunes artisans et employés, fréquemment déplacés dans la ville et trouvant leur mode de vie en pleine révolution industrielle, se concevaient comme membres de ce que l'on appelait la "fraternité du base-ball". Comme les pompiers volontaires et les unités de milice de l'époque, ils revêtaient des uniformes spéciaux, développaient leurs propres rituels et, en jouant au base-ball, partageaient de puissantes expériences communes.

Jouer et regarder des compétitions de base-ball renforçait également les identités professionnelles, ethniques et raciales. Les bouchers, les typographes, les drapiers, les maçons et même les ecclésiastiques organisaient des clubs de base-ball.

Le Baseball Professionnel a Contribué à Alimenter et Consolider les Identités Urbaines.

croquis match baseball excelsior atlantic clubs

 "Si nous ne devançons la grande ville de New York que sur un seul point", disait déjà le Brooklyn Eagle en 1862, "nous pouvons la battre au baseball".

Les fans investissaient leurs espoirs dans leurs neuf joueurs de baseball professionnels respectifs. Si ces derniers venaient à perdre leur match, les répercussions étaient intenses comme le témoigne le fait suivant :

Par exemple, dans les années 1990, après avoir connu le déclin urbain et la démoralisation au cours des deux décennies précédentes, Cleveland a connu un grand renouveau civique alimenté en partie par le succès de l'équipe de baseball des Indians.

L'Importance de certaines Équipes de Baseball et de certains Joueurs s'étend au-delà des Localités qu'ils représentent

equipe new-york yankees 1929

  • Les Yankees de New York, qui, dans la première moitié du XXe siècle, étaient les représentants par excellence de la grande ville, de l'Est, de l'Amérique urbaine sophistiquée et de l'hétérogénéité ethnique et religieuse, sont devenus synonymes d'un succès suprême avec leur palmarès impressionnant, tandis que, 
  • Les Cardinals de Saint-Louis sont devenus les champions de baseball par excellence du Midwest, des petites villes et des fermes, de l'Amérique rurale avec sa simplicité, sa rusticité et son homogénéité protestante à l'ancienne.

Dans les années 1920, Babe Ruth était considéré comme une légende vivante de ce sport US par excellence. Pour ceux qui travaillent à la chaîne ou qui sont assis à leur bureau dans les bureaucraties des entreprises, Ruth incarnait la foi continue de l'Amérique dans la mobilité sociale ascendante.

joueur baseball babe ruth

Ses puissants home-runs ont fourni la preuve éclatante que les hommes restaient maîtres de leur propre destin et qu'ils pouvaient encore s'élever dans la société américaine malgré des débuts difficiles et la pauvreté, à la gloire et à la fortune.

Pour les Afro-Américains, des stars noires telles que Satchel Paige et Josh Gibson ont fourni des modèles tout aussi convaincants d'inspiration et de réussite individuelles.

Les parcs de base-ball sont devenus d'importants monuments civiques locaux et des dépositaires de la mémoire collective. Les premiers parcs avaient été construits avec des matériaux de pauvre qualité, des structures en bois peu solides, mais entre 1909 et 1923, une quinzaine de grands clubs de la ligue ont construit de nouveaux parcs plus permanents en acier et en béton.

Ces édifices s'apparentent aux grands bâtiments publics, aux gratte-ciels et aux gares ferroviaires de l'époque ; les habitants les désignent fièrement comme des preuves de la taille de leur ville et de ses réalisations.

L'influence croissante des entreprises sur le jeu se reflète dans les noms des parcs tels que Network Associates Stadium et Bank One Ballpark.

stade baseball vintage

L’histoire du Baseball

Les Origines du Baseball

  • Le terme de base-ball peut être daté de 1744, dans le livre pour enfants de John Newbery, A Little Pretty Pocket-Book. 
  • Le livre contient un bref poème et une illustration représentant un jeu appelé base-ball. Il est intéressant de noter que les bases dans l'illustration sont marquées par des poteaux au lieu des sacs et du marbre plat, qui sont la norme de nos jours dans ce jeu. 
  • Le livre a été extrêmement populaire en Angleterre et a été réimprimé en Amérique du Nord en 1762 (New York) et 1787 (Massachusetts). 

De nombreuses références attestent des prémisses de ce sport US :

origines baseball

  • Un journal britannique de 1749 qui fait référence à Frederick Louis, prince de Galles, jouant au "Bass-Ball" dans le Surrey, en Angleterre ; 
  • Le fait de "jouer à la base" au camp militaire américain de Valley Forge en 1778 ; 
  • L’interdiction faite aux étudiants de "jouer avec des balles et des bâtons" sur le terrain communal du Princeton College en 1787 ; 
  • Une note dans les mémoires de Thurlow Weed, rédacteur en chef d'un journal du nord de l'État de New York et homme politique, sur un club de base-ball organisé vers 1825 ; 
  • Un article de journal indiquant que le club de base-ball de Rochester (New York) comptait une cinquantaine de membres à l'entraînement dans les années 1820 ; et 
  • Un souvenir de l'aîné Oliver Wendell Holmes concernant ses années à Harvard à la fin des années 1820, déclarant qu'il jouait beaucoup au base-ball à l'université. 

Le Boy's Own Book (1828), ouvrage fréquemment réimprimé sur les sports anglais pratiqués par les jeunes garçons de l'époque, comportait dans sa deuxième édition un chapitre sur un jeu proche du Baseball.

Comme il est décrit dans ce livre, ce jeu ressemble beaucoup au base-ball moderne.

Le premier récit américain sur les joueurs de base-ball se trouve dans le Book of Sports (1834) de Robin Carver, qui cite le Boy's Own Book comme source.

Les Débuts du Baseball Américain

Avant d'affronter les entraînements de Baseball, arbore un style US du tonnerre avec une de nos Vestes Américaines Baseball :

vestes americaines baseball

debut baseball americain

En 1845, selon la légende du baseball, Alexander J. Cartwright, un joueur amateur de New York, a organisé le New York Knickerbocker Base Ball Club, qui a formulé un ensemble de règles pour le Baseball, dont beaucoup sont encore en vigueur.

Dans l’ensemble les règles ressemblaient beaucoup à celles des joueurs de base-ball actuels.

L'adoption de ces règles par les Knickerbockers et d'autres équipes de clubs amateurs dans la région de New York a entraîné une popularité accrue du jeu. L'ancien jeu avec la balle molle a continué à être populaire à Boston et dans ses alentours ; un club de Philadelphie qui pratiquait l'ancien jeu depuis 1833 n'a adopté la version du Knickerbocker ou de New York qu'en 1860.

Jusqu'à la guerre civile américaine (1861-65), les deux versions du jeu étaient nommées le jeu du Massachusetts, c’est-à-dire utilisant la balle molle, et le jeu de New York, utilisant la balle dure. Pendant la guerre civile, les soldats de New York et du New Jersey ont enseigné leur jeu à d'autres, et après la guerre, c’est bel et bien le jeu de New York qui a eu l’approbation du plus grand nombre et a réussi à s’imposer.

batte gant balle baseball

En 1854, une révision des règles a redéfini le poids et la taille de la balle, ainsi que les dimensions du champ intérieur, des spécifications qui n'ont pas été modifiées de manière significative depuis cette époque.

L'Association nationale des joueurs de Baseball a été instaurée officiellement en 1857 et regroupe des clubs de la ville de New York et des environs.

 En 1859, Washington D.C. a créé un club, et l'année suivante, des clubs ont été créés à :

  • Lowell, 
  • Massachusetts, 
  • Allegheny, 
  • Pennsylvanie et 
  • Hartford, Connecticut. 

Après la guerre civile, le jeu continua à se répandre dans le Maine, le Kentucky et l'Oregon. Le base-ball devint peu à peu le passe-temps national. Il est largement pratiqué en dehors des villes, mais les clubs des grandes villes en sont la force dominante.

En 1865, une convention a été convoquée pour confirmer les règles et le statut d'amateur du base-ball et a réuni 91 équipes d'amateurs de villes telles que :

  • Louis, Chattanooga, 
  • Tennessee, 
  • Louisville, 
  • Kentucky, 
  • Washington, D.C., 
  • Boston et 
  • Philadelphie

Le Baseball Professionnel

knickerbockers new york baseball

Deux développements importants dans l'histoire du baseball se sont produits dans la période de l'après-guerre civile :

  • La propagation du sport en Amérique latine et en Asie ainsi que, 
  • La professionnalisation de ce sport en Amérique 

Les premiers clubs de base-ball tels que les Knickerbockers de New York étaient des clubs au sens propre du terme : les membres payaient des cotisations, l'accent était mis sur la fraternité et la socialisation, et les matchs de base-ball se jouaient en grande partie entre membres. Mais la croissance de la popularité du base-ball a rapidement suscité un intérêt commercial.

En 1862, William Cammeyer de Brooklyn construit un terrain de baseball fermé avec des tribunes et fait payer l'entrée aux matchs.

Après la guerre civile, cette pratique s'est rapidement répandue, et les clubs se sont vite rendus compte que les matchs avec des clubs rivaux et les tournois attiraient des foules plus nombreuses et apportaient du prestige aux vainqueurs.

Les jeux interclubs ont permis le développement de l'intérêt et de l'influence des joueurs. L'accent étant désormais mis sur la compétition externe.

Les joueurs ont commencé à se spécialiser en ne jouant qu’à un seul poste. Le professionnalisme a commencé à apparaître vers 1865-66, certaines équipes engageant des joueurs qualifiés pour chaque match de baseball. Le grand public était fasciné par la concurrence intense et les rivalités qui se développaient entre une équipe et l’équipe adverse.

La première équipe entièrement professionnelle annoncée officiellement et publiquement, était les Red Stockings de Cincinnati (Ohio), et qui a été créée en 1869 ; elle a fait une tournée cette année-là, jouant de New York à San Francisco et a remporté quelques 56 matchs, tout en ne concédant qu’un seul match nul.

red stockings cincinnati 1869

Le succès de l'équipe, notamment contre les clubs sacrés de New York, lui a valu une notoriété nationale et a prouvé la supériorité des compétences des joueurs professionnels. Le désir de nombreuses autres villes et équipes de remporter un tel succès a participé à établir durablement la professionnalisation du jeu de baseball, bien que de nombreux joueurs soient restés nominalement dans l'association nationale des joueurs de base-ball amateurs jusqu'à ce que les amateurs se retirent en 1871.

Par la suite, les équipes professionnelles ont largement participé au développement de ce sport. 

L'Association nationale des joueurs de base-ball professionnels a été créée en 1871. Les équipes fondatrices sont :

  • Le Philadelphia Athletics, 
  • Les Chicago White Stockings (qui joueront également sous le nom de Chicago Colts et Chicago Orphans avant de devenir « les Cub » - « Les White Sox » de la Ligue américaine de Chicago ne seront pas formés avant 1900), 
  • Les Eckfords de Brooklyn (New York), 
  • Les Forest Citys de Cleveland (Ohio), 
  • Les Forest Citys de Rockford (Illinois), 
  • Les Haymakers de Troy (New York), 
  • Les Kekiongas de Fort Wayne (Indiana), 
  • Les Jeux olympiques de Washington. C. ; et 
  • Les Mutuals de New York City.

La ligue s'est dissoute en 1876 avec la fondation de la rivale :  « National League of Professional Baseball Clubs ». Le passage d'une association de joueurs à un club a été particulièrement déterminant.

ligue nationale clubs base ball professionnels

Les équipes composant la nouvelle ligue représentaient :

  • Philadelphie, 
  • Hartford (Connecticut), 
  • Boston, 
  • Chicago, 
  • Cincinnati, 
  • Louisville (Kentucky), 
  • Louis et 
  • New York City.

Lorsque William Hulbert, président de la ligue (1877-82), expulse quatre joueurs pour malhonnêteté, la réputation du baseball en tant qu'institution s'en trouve considérablement renforcée.

Création de la Ligue

association américaine baseball 1881

En 1881, l'association américaine a été créée avec des équipes de villes qui n'étaient pas membres de la Ligue nationale et des équipes qui avaient été expulsées de la ligue, comme Cincinnati, qui a été sanctionnée en 1880 pour avoir joué des matchs le dimanche et autorisé la consommation d'alcool sur le terrain.

En 1890, après que la Ligue nationale eut tenté de limiter les salaires, avec un plafond de 2 000 dollars pour les lanceurs, les joueurs ont formé la « Players' League », mais celle-ci a rapidement échoué dans ses projets.

L'Association américaine a essayé de concurrencer, sans succès, la Ligue nationale et, à la fin de l'année 1891, a fusionné avec elle en une ligue de 12 équipes qui constituaient un monopole, un arrangement qui a prévalu jusqu'en 1899.

En 1900, la « National League » s'était réduite à huit équipes :

  • Boston (l'équipe qui allait devenir les Braves), 
  • Brooklyn (qui allait devenir « les Dodgers »), 
  • Chicago (qui allait devenir « les Cubs »), 
  • Cincinnati, « les Reds », qui avaient réintégré la ligue en 1890, 
  • New York City « les Giants », 
  • Philadelphie (les Phillies), 
  • Pittsburgh « les Pirates » et 
  • Louis les Cardinals - et elle le resta jusqu'en 1953, lorsque les Boston Braves s'installèrent à Milwaukee, dans le Wisconsin. 
ligue nationale baseball 1900

    La Western League, organisée en 1893, comptait des membres du Midwest. De Saint-Paul dans le Minnesota, à Chicago, alors que les White Sox et l'équipe de Grand Rapids dans le Michigan étaient déplacées à Cleveland sous le nom d'Indians, la National League a accepté ces déplacements.

    Cependant, lorsque la permission fut demandée pour mettre des équipes à Baltimore dans le Maryland, et à Washington D.C., la Ligue nationale rejeta l'idée et la "guerre du baseball" fut déclenchée.

    « La Western League », rebaptisée « American League » et officiellement élevée au rang de « Ligue Majeure en 1901 », transféra des équipes :

    creation ligue americaine 1901

    • D'Indianapolis (Indiana), 
    • Kansas City (Missouri), 
    • Minneapolis et
    • Buffalo (New York) à Baltimore (la première des deux équipes de la American League à s'appeler les Orioles de Baltimore), 
    • Washington D.C. (les Senators), 
    • Philadelphie (l'Athletics) et 
    • Boston (les Red Stockings).

    Des équipes de la Ligue américaine ont également été créées à :

    • Detroit dans le Michigan (les Tigres) et 
    • Milwaukee (la première des deux équipes à s'appeler les Milwaukee Brewers), ce dernier club s'installant à St. Louis sous le nom de Browns en 1902.
    carte clubs ligue americaine 1901

      Lorsque le club de Baltimore déménage à New York en 1903 pour devenir les Highlanders et après 1912, la fameuse équipe des « Yankees », la ligue prend la forme qu'elle conservera jusqu'en 1954, lorsque les Browns de St. Louis deviennent les Orioles de Baltimore.

      Pendant la "guerre", la Ligue américaine a courtisé de nombreux joueurs vedettes de la Ligue nationale. En 1903, les ligues ont convenu d'interdire la propriété unique de deux clubs dans la même ville et le transfert de franchises d'une ville à l'autre par l'une des deux ligues sans l'autorisation de l'autre.

      Elles ont également établi des règles pour le transfert des joueurs d'une ligue à l'autre et pour le transfert des joueurs des ligues mineures vers les ligues majeures.

      La paix de 1903 a donné lieu à la première Série Mondiale " World Series " qui, après une interruption en 1904, les New York Giants ont refusé de jouer, jugeant l'opposition indigne. Ce championnat s'est tenu chaque année par la suite, à l'exception de 1994, où un arrêt de travail a entraîné l'annulation de la World Series, l'équipe gagnante étant celle qui a remporté quatre matchs sur sept, alors qu’auparavant il fallait que l’équipe vainqueure gagne cinq matchs sur les neufs, entre 1919 et 1921.

      series mondiales baseball 1904

      Dans la période qui a suivi la "guerre", les deux ligues ont connu une longue période de croissance. Le « jeu intérieur » a dominé les deux décennies suivantes, jusqu'à ce que des règles favorables aux frappeurs soient instituées en 1920, marquant le début de l'"ère du live-ball" (la période de domination du jeu intérieur était également connue sous le nom d'"ère du dead-ball").

      « Le jeu intérieur » était un style de jeu qui mettait l'accent sur :

      • Le lancer, 
      • La vitesse et 
      • La maîtrise de la batte.

      Le Bunting était très répandu, et les doubles et triples étaient plus annoncés que les home runs (qui, à cette époque, étaient presque exclusivement de type "inside-the-park"). 

      Deux managers étaient considérés comme les maîtres du jeu intérieur et apportaient le succès à leurs équipes respectives :

      • John J. McGraw, manager de la National League New York Giants (1902-32), et 
      • Connie Mack, manager de l'American League Philadelphia Athletics (1901-50).
      dead ball era baseball

        La Période de Survie et de Croissance du Baseball

        Le baseball a connu un scandale majeur - appelé par la suite le scandale des Black Sox - lorsque huit membres des White Sox de Chicago ont été accusés d'avoir accepté des pots-de-vin de joueurs renommés, dans le but de "lancer" les World Series de 1919.

        scandale white sox chicago 1919

        Bien que Charles Comiskey, propriétaire des White Sox, ait suspendu les joueurs pour la saison 1921, ils ont été déclarés non coupables en raison de preuves insuffisantes. Présumant de la nécessité de restaurer l'honneur du baseball, le juge Kenesaw Mountain Landis a toutefois interdit à vie aux huit joueurs accusés de jouer au baseball après avoir été nommé premier commissaire du baseball.

        Dans les années 1920, généralement considérées comme un âge d'or du sport en Amérique, le premier héros était Babe Ruth. Un joueur de champ des Yankees de New York également surnommé le "Sultan du Swat". Ruth était un homme de grande taille et possédait une forte personnalité, et sa réinvention du home run, le type de course qui passe par-dessus le mur du champ extérieur, a été élevé ici en un exploit mythique qui a su forcer le respect de la nation.

        joueur baseball babe ruth

        Sa performance a non seulement assuré le succès de son équipe, mais elle a aussi entraîné un changement stratégique profond dans les tactiques et façons d’aborder le baseball. Le jeu intérieur, a fait place à l'ère du swing libre au marbre. Cette nouvelle façon d’appréhender ce sport, a fait la belle à l'attaque, ce qui a eu pour conséquence d’amener les fans à se rendre en masse au stade afin d’admirer ces exploits sportifs.

        Même la Grande Dépression des années 1930 n'a guère contribué à freiner la montée de la popularité et du succès financier du jeu, sauf au niveau des ligues mineures et des ligues noires. La croissance commerciale du jeu a été favorisée par plusieurs innovations récentes.

        C’est en 1933 que le premier All-Star Game, un jeu d'exhibition opposant les meilleurs joueurs de la Ligue nationale aux meilleurs de la Ligue américaine, a été joué au Comiskey Park de Chicago.

        all star game baseball 1933

        Au cours des années 1920, les manageurs de clubs ont également commencé à bénéficier de la diffusion radiophonique des matchs. C’est en 1921, à Pittsburgh, que le premier match de championnat majeur a eu lieu, cependant à cette période, la seule équipe ayant autorisé la diffusion de tous leurs matchs, était « les Cubs de Chicago ».

        Lors de la Grande Dépression, les propriétaires qui ne souhaitaient pas que les matchs soient diffusés sur les radios, craignaient que la radio ne dissuade les supporters d'assister aux joutes sportives en personne, dans les stades, en payant leur place.

        Cependant, c’est le contraire qui s’est produit ! La radio a participé à développer ce sport, en engendrant de nouveaux aficionados du Baseball, et en a amené encore davantage dans les stades. Le base-ball nocturne, qui avait déjà été utilisé par les équipes de Barnstorming et de ligue mineure, a commencé dans les ligues majeures à Cincinnati en 1935.

        match ligue majeure Cincinnati 1935

        Le but visé, était bien entendu, de faire en sorte, de faire venir les foules au stade, lorsque les supporters n’étaient pas occupés au travail en journée, et au final cette stratégie s’est avérée payante. Cette percée du Baseball nocturne a été ralentie du fait de la Seconde Guerre mondiale, mais a fini par devenir un standard mondial dans les années 1960.

        Plus tard, en 1971, le premier match de la prestigieuse série mondiale a été disputé de nuit.

        Toutes les équipes, à l'exception des Cubs, organisaient environ la moitié de leurs matchs à domicile le soir. En effet, ce n’est qu’en 1988, que Les Cubs ont accédé au baseball nocturne à domicile.

        cubs match nocturne 1988

        De 1942 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le base-ball a fonctionné sous l'ordre du "feu vert" du commissaire Landis, approuvé par le président Franklin D. Roosevelt lui-même. Peu après l'attaque de Pearl Harbor, Landis a demandé à Roosevelt s'il pensait que le base-ball devait "fermer pour la durée de la guerre".

        Roosevelt, un fan de base-ball de longue date, répondit dans une lettre datée du 15 janvier 1942 qu'il estimait que le base-ball était précieux pour la nation et qu'il devait continuer pendant toute la guerre. Une fois que Landis a reçu cette lettre donnant le feu vert au base-ball, le base-ball organisé s'est jeté dans l'effort de guerre américain, se présentant comme une source de cohésion et de motivation nationale afin de soutenir l’effort de guerre des travailleurs contribuant à la guerre.

        Durant la guerre, la fréquentation des matchs de base-ball a logiquement diminué, d’autant plus que de nombreux joueurs ont dû intégrer les forces armées américaines.

        L'Après-Guerre et ses Conséquences sur ce Sport US

        Les années qui ont suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale ont été marquées par l'augmentation de la fréquentation des matchs et notamment en ce qui concerne les ligues mineures.

        Suite à la guerre, et à l’augmentation de l’engouement pour le Baseball, les joueurs profitant de cette tendance, ont fait part à leurs manageurs d’équipes, de leurs souhaits d’augmentations de salaires, et d’améliorations de leurs conditions de travail.

        En 1946, les joueurs créent l'American Baseball Guild, dans cette optique, mais celle-ci finit par se solder par un échec. Cependant, son existence même a conduit à des réformes avant la saison 1947 :

        american  baseball guild

        • Un salaire minimum de 5 000 dollars pour la ligue majeure, 
        • Aucune réduction de salaire pendant une saison pour un joueur de la ligue majeure transféré chez les mineurs, 
        • Une somme de 25 dollars par semaine pour les dépenses d'entraînement du printemps, 
        • Une limite de 25 % pour les réductions de salaire annuelles et 
        • La création d'un fonds de pension des joueurs.

        Transfère d’Équipes et Développement de ce Sport Collectif Américain

        Le boom de l'après-guerre a cependant été de courte durée.

        En outre, la croissance rapide de la télévision préoccupait le pays. Le base-ball a mis du temps à s'adapter. Les clubs de la ligue majeure ne se trouvaient que jusqu'à Saint-Louis, à l'ouest, et pas plus loin que Washington, D.C., au sud. Malgré l'excitation du terrain, la fréquentation commença à diminuer. Les recettes supplémentaires provenant des droits de diffusion radiophonique et télévisuelle ne pouvaient pas compenser les pertes subies à l'entrée.

        En 1953, les Braves, toujours éclipsés en Nouvelle-Angleterre par les Red Sox, déménagent de Boston à Milwaukee (en 1966, la franchise déménage à nouveau à Atlanta, en Géorgie), où on leur offre un nouveau stade.

        stade the braves atlanta

        L'année suivante, les Browns de St Louis, eux-mêmes éclipsés par les Cardinals, déménagent à Baltimore et deviennent les Orioles.

        En 1955, la franchise d'athlétisme de Philadelphie a été transférée à Kansas City, Missouri (et en 1968 à Oakland, Californie). L'impact de ces déménagements a été léger par rapport au déménagement des Dodgers et des Giants de New York City vers la Californie (les Dodgers à Los Angeles et les Giants à San Francisco) en 1958.

        Frustré dans ses tentatives de gagner le soutien de la ville pour un nouveau stade, le propriétaire des Dodgers, Walter O'Malley, a sauté sur l'occasion pour proposer de relocaliser l'équipe à Los Angeles, qui était alors la troisième plus grande ville du pays. O'Malley a persuadé les Giants de s'installer à San Francisco afin de maintenir leur rivalité et d'alléger les déplacements des équipes de la Ligue nationale

        equipe-giants san francisco 1958

        Malgré la trahison ressentie par les fans de Brooklyn et de Manhattan, les clubs ont pris une décision stratégique payante. La période du mouvement des franchises qui dura une dizaine d’années a été suivie de plusieurs cycles de développement qui ont duré jusque dans les années 1990.

        L'expansion a commencé en 1961, lorsque les Senators de Washington (D.C.) ont été transférés à Minneapolis-St. Paul et rebaptisés les Twins, et qu'une nouvelle franchise a été accordée à Washington (également appelée les Senators) ; cependant, elle n'a duré que jusqu'en 1971, lorsqu'elle a été transférée à Dallas-Fort Worth et rebaptisée les Texas Rangers.

        En 1961, une autre franchise de la Ligue américaine a été accordée à Los Angeles plus tard transférée à Anaheim sous le nom de California Angels, aujourd'hui connue sous le nom de Los Angeles Angels of Anaheim.

        equipe california angels 1961

        En 1962, la Ligue nationale s'est également étendue à dix équipes avec de nouvelles franchises à New York (les Mets) et à Houston, au Texas (les Colt .45 ; après 1964, les Astros). La saison de 154 matchs a été étendue à 162 en 1961 dans la Ligue américaine ; la Ligue nationale a suivi en 1962. 

        Cette première phase de croissance s'accompagne d'une période qui a vu éclore de superbes talents, des lanceurs qui dominent la ligue pendant près d’une génération.

        On pense que plusieurs changements dans le jeu expliquent la résurgence du lancer :

        • La zone de frappe a été étendue en 1963, 
        • Les managers ont exploré des utilisations plus stratégiques des lanceurs de relève et, 
        • La nouvelle technologie des gants a optimisé le jeu défensif.

        Dans le même temps, une nouvelle génération de grands stades polyvalents a été mise en service. Ces stades utilisaient généralement un gazon artificiel plus dur et plus rapide que le gazon naturel.

        La conséquence principale de ces ajustements techniques est la nette augmentation de la vitesse sur le terrain et sur les chemins de base.

        Craignant que les modifications apportées au terrain ne nuisent à l'intérêt des aficionados de ce sport, la Major League a essayé d'améliorer la frappe en abaissant le monticule et en réduisant la zone de frappe en 1969.

        mesures ligue majeure 1969

        La ligue américaine a souhaité améliorer encore davantage le jeu offensif.

        En 1969, de nouvelles franchises ont été attribuées à :

        • Montréal (les Expos, première franchise de la ligue majeure en dehors des États-Unis) et à 
        • San Diego, en Californie (les Padres), ce qui a porté la Ligue nationale à 12 équipes.

        En 1969, de nouvelles franchises ont été attribuées à :

        • Kansas City, 
        • Missouri (les Royals), et 
        • Seattle, Washington (les Pilots), portant ainsi la ligue à 12 équipes.

        Les deux ligues ont été divisées en divisions Est et Ouest. 

        La Californie, qui n'avait pas de ligue majeure de baseball avant 1958, ne comptait pas moins de cinq équipes en 1969.

        Parmi les nouvelles franchises, seul Seattle a carrément échoué et a été transféré à Milwaukee, où elle est devenue la franchise des « Brewers » (transférée à la National League dans le cadre d'une réorganisation en 1998).

        Une nouvelle franchise a été accordée à Seattle (les Mariners) et à Toronto (les Blue Jays), ce qui a porté à 14 le nombre d'équipes de la Ligue américaine en 1977.

        ligue americaine baseball 1977

        En 1993, la National League a également été portée à 14 avec l'ajout d'équipes à Denver (les Colorado Rockies) et à Miami (les Florida Marlins).

        En 1998, les Diamondbacks d'Arizona (situés à Phoenix) ont rejoint la Ligue nationale, et les Devil Rays de Tampa Bay (Floride) (aujourd'hui connus sous le nom de Tampa Bay Rays) ont commencé à jouer dans la Ligue américaine. 

        En 1994, les deux ligues ont été reconfigurées en divisions :

        • Est, 
        • Centre et 
        • Ouest

        Les matchs éliminatoires ont de nouveau été étendus en 2012, lorsqu'une deuxième Wild Card a été ajoutée à chaque ligue.

        Une explosion de l'offensive s'est produite au milieu des années 1980 et après. En particulier, le nombre de home runs a augmenté de façon spectaculaire, atteignant des records entre 1985 et 1987, puis à nouveau à la fin des années 1990.

        Les Ligues Mineures

        ligue mineure baseball 1949

        Les ligues mineures ont formé une association en 1901 pour traiter les problèmes résultant de l'absence d'accord sur la propriété des contrats, les salaires, la territorialité et d'autres questions. La structure actuelle a été créée lorsque les ligues majeures ont conclu leur accord en 1903, et les ligues mineures sont devenues un terrain d'entraînement pour les joueurs potentiels des ligues majeures et un refuge pour les joueurs plus âgés.

        En 1949, les ligues mineures étaient extrêmement populaires :

        • Aux États-Unis, 
        • Au Canada, 
        • À Cuba avec pas moins de 448 équipes 
        • Et le Mexique jouait dans 59 ligues,

        Avec un total de 39 millions de spectateurs,

        Soit environ le double des 16 clubs de la ligue majeure ! 

        À l'époque, les ligues mineures étaient divisées en six catégories, classées selon le niveau de jeu :

        • AAA (triple A), 
        • AA (double A), 
        • A (simple A), 
        • B, 
        • C et 
        • D

        La fréquentation s'est érodée peu après lorsque les ligues majeures ont commencé à diffuser et à téléviser leurs matchs dans les zones de fréquentation des ligues mineures.

        Au début des années 80, après que les ligues américaines et nationales eurent annexé des territoires de 10 ligues mineures de choix, le nombre d'équipes de ligues mineures avait été fortement réduit, et il ne restait plus que 17 ligues.

        La fréquentation avait chuté et les clubs des ligues mineures se tournaient généralement vers les clubs parents des ligues majeures pour obtenir de fortes subventions.

        L'objectif des ligues mineures a évolué, passant de la fourniture d'un divertissement local au développement des talents des ligues majeures. 

        Cette situation s'est améliorée au début des années 1990. Avec :

        • L'augmentation du prix des billets pour les matchs de la ligue majeure, la fréquentation des matchs moins chers de la ligue mineure a augmenté rapidement. 
        • En outre, l'aménagement de nouveaux stades et la rénovation des installations existantes ont suscité un intérêt accru pour le baseball de la ligue mineure. 
        • En 2009, la fréquentation des matchs de la ligue mineure avait atteint plus de 41,6 millions de personnes.

        Les ligues mineures comptent 16 ligues et 174 équipes classées dans l'une des cinq catégories suivantes :

        • AAA, 
        • AA, 
        • A (saison complète), 
        • A (saison courte) et 
        • Rookie

        Les franchises des ligues mineures se sont focalisées avec succès sur le fait d’attirer des familles dans leurs parcs avec à la fois des jeux et des divertissements promotionnels.

        Les Femmes dans le Baseball

        equipe feminine baseball

        Les femmes jouent au base-ball organisé depuis les années 1860. Les étudiants du collège Vassar, entièrement féminin, ont formé des équipes de base-ball dès 1866.

        En 1875, trois hommes ont créé un club de base-ball féminin à Springfield, dans l'Illinois, l'ont divisé en deux équipes, les Blondes et les Brunettes, et ont fait payer l'entrée pour les voir jouer. Au début du XXe siècle, des équipes de barnstorming connues sous le nom de "Bloomer Girls" ont été formées dans différentes régions des États-Unis et ont affronté des équipes amateurs et semi-professionnelles comprenant des hommes et des femmes. 

        À ses débuts, la participation des femmes au baseball professionnel tenait globalement à une tentative de profiter de l’attrait de la nouveauté des nouvelles joueuses. En 1907, une femme de l'Ohio, Alta Weiss, a joué pour les Vermilion Independents, une équipe semi-professionnelle composée uniquement d'hommes.

        Jackie Mitchell est devenue la première joueuse professionnelle de base-ball lorsqu'elle a signé un contrat avec la ligue mineure Chattanooga Lookouts en 1931.

        Mitchell a participé à un match d'exhibition contre les Yankees de New York et a éliminé leurs deux joueurs vedettes, Babe Ruth et Lou Gehrig. Le baseball organisé a formellement interdit aux femmes de signer des contrats professionnels avec des équipes masculines en 1952, et cette interdiction est toujours en vigueur. 

        Lorsque la Seconde Guerre mondiale a rendu possible la suspension de la ligue majeure de baseball, la All-American Girls Professional Baseball League (AAGPBL) a été fondée avec quatre équipes :

        ligue baseball professionnelle all american girls

        • Les Rockford (Illinois) Peaches, 
        • Les Racine Belles et 
        • Les Kenosha Comets (tous deux du Wisconsin), et 
        • Les Blue Sox de South Bend (Indiana).

        L'AAGPBL a attiré de nombreuses foules en raison des capacités athlétiques de ses joueuses La direction de la ligue, cependant, s'inquiète de l'apparence féminine des joueuses aux yeux des supporters, et des règles encourageant le port du rouge à lèvres et des cheveux longs et interdisant le port du pantalon en dehors du terrain ont été promulguées.

        Sur le terrain, les femmes jouaient initialement au softball à balle rapide qui se caractérise par :

        • Une balle plus grosse 
        • Un lancer en dessous c’est-à-dire que lors du lancer le bras se situe au-dessous de la hanche et qu’il est tendu, alors qu’au baseball le lancer doit être réalisé au-dessus de l’épaule 
        • Une batte dont le diamètre est inférieur à celui d’une batte de baseball 
        • Le terrain possède des dimensions réduites comparé à celui d’un terrain de baseball classique 
        • Il n’y a pas de lead, c’est-à-dire d’avance

        Cependant en 1948, le lancer en dessus a été introduit, et finalement la seule différence notable entre le baseball masculin et le baseball de l'AAGPBL était la taille du losange, qui dans l'AAGPBL avait une distance plus courte entre les bases.

        ligue profesionnelle baseball feminin 1947

        Au cours de ses onze années d'existence (1943-54), la ligue a reçu une grande attention nationale, mais dans les années 1950, la télévision de la ligue majeure de base-ball a entraîné une baisse d'intérêt pour les équipes féminines et la ligue a été dissoute.

        Ces joueuses ont finalement été reconnues grâce à une exposition au National Baseball Hall of Fame and Museum en 1988. En 1992, le long métrage A League of Their Own a mis en scène l'histoire de l'AAGPBL.

        À partir de 1994, les Colorado Silver Bullets, sponsorisés par une société de brassage et gérés par le lanceur du Hall of Fame, Phil Niekro, ont affronté des équipes masculines pendant quatre ans. Entre 1997 et 2000, Ila Borders, un lanceur gaucher, a joué pour deux équipes masculines dans la Ligue du Nord indépendante.

        Le Baseball Amateur

        logo federation internationale de baseball

        Après le divorce du baseball amateur aux États-Unis de son homologue professionnel en 1871, le jeu amateur a continué à prospérer sur les terrains vagues des villes et des campagnes.

        Devenu populaire au niveau international, le baseball amateur s'est répandu en Amérique latine et en Asie.

        Les équipes amateures du monde entier sont représentées par la Fédération internationale de baseball (IBAF), créée par l'Américaine Leslie Mann en 1938. L'organisation, dont le siège est à Lausanne, en Suisse, accueille une Coupe du monde de baseball depuis 1938. 

        Comme on pouvait s'y attendre, le baseball est l'un des sports amateurs les plus importants aux États-Unis. Le premier programme national de baseball amateur a été la Ligue junior de la Légion américaine, fondée en 1926 et appelée plus tard la Ligue de baseball de la Légion américaine, avec une limite d'âge de 19 ans pour les joueurs.

        L'American Amateur Baseball Congress (fondé en 1935) mène des programmes pour les jeunes de 8 à 19 ans et les adultes dans sept divisions.

        À la fin des années 1990, la Little League (fondée en 1939), initialement destinée aux garçons de 8 à 12 ans, comptait environ 2 500 000 joueurs dans son programme de baseball et 400 000 dans son programme de softball dans 102 pays.

        La Little League a ajouté des ligues pour les enfants dès l'âge de 5 ans (Tee Ball, dans lequel la balle est frappée à partir d'un socle fixe) et pour les jeunes dès l'âge de 18 ans (Big League).

        little ligue baseball

        En 1974, les filles ont été admises dans la Petite Ligue ; les garçons et les filles jouent ensemble dans le programme de base-ball, mais le programme de softball est divisé par sexe. Parmi les autres programmes destinés aux jeunes joueurs, citons la Babe Ruth League (1952) et PONY (Protect Our Nation's Youth) Baseball, Inc. (1951). 

        Le baseball universitaire américain est régi par la National Collegiate Athletic Association (NCAA).

        En 2000, plus de 850 universités ont formé des équipes de baseball sous l'égide de la NCAA.

        Depuis 1947, l'organisation organise les séries mondiales de baseball universitaire, qui se déroulent depuis 1950 à Omaha, au Nebraska.

        series mondiales omaha nebraska

        Le Baseball Européen

        Bien que le sport professionnel en Europe soit dominé par le football (soccer), l'Italie dispose d'une ligue professionnelle de baseball à 9 équipes et les Pays-Bas d'un circuit à 10 équipes. L'Italie et les Pays-Bas se sont tous deux qualifiés pour le base-ball aux Jeux olympiques de Sydney en 2000.

        Les Compétitions à l'International

        Le baseball a fait ses débuts comme sport olympique aux Jeux de 1992 à Barcelone, en Espagne, et à la fin des années 1990, la Fédération internationale de baseball a permis aux professionnels de participer à des compétitions internationales. Mais comme les Jeux olympiques d'été se déroulent pendant la saison de la Ligue majeure de baseball, le tournoi olympique n'a pas réussi à attirer les meilleurs joueurs de ce sport.

        En 2005, le Comité international olympique a décidé de retirer ce sport du futur programme d'été des Jeux olympiques de 2008. Cette même année, la Fédération internationale de baseball a sanctionné la World Baseball Classic, une compétition internationale triennale entre des équipes nationales composées de joueurs professionnels et amateurs.

        La première édition de la World Baseball Classic a eu lieu en mars 2006. Elle a rassemblé 16 équipes de tous les coins du monde et a été remportée par le Japon.

        world baseball classic logo

        Analyser le BaseBall au travers de Statistiques

        Dans une mesure inégalée par tout autre sport d'équipe américain, le baseball est un jeu de records et de statistiques. Aucun autre sport n'offre aux fans autant de profondeur et d'ampleur numérique.

        À part le box score (introduit en 1845) que les journaux publient pour fournir des résumés statistiques de certains jeux, dans les années 1870, des guides annuels ont commencé à fournir des tableaux de fin d'année sur les exploits des joueurs à la batte, et au lancer. D'importantes encyclopédies sur le baseball contiennent des comptes rendus détaillés des performances de milliers de joueurs et des saisons d'équipes, et un vaste éventail de statistiques spéciales est proposé sur Internet.

        La Carte de Pointage : Marquer les Points ? mais pas que…

        carte pointage baseball

        Le relevé statistique d'un match de base-ball commence par la fiche de score remplie par un marqueur officiel, un employé de la Major League Baseball qui s'assoit dans la tribune de presse pendant un match et qui suit les activités du match.

        Le marqueur officiel statue sur chaque jeu, en décidant, par exemple, si un lancer qui échappe au receveur est :

        • Un lancer sauvage (un lancer si loin de la cible que le receveur n'a pas eu l'occasion de l'attraper) ou 
        • Une balle passée (un lancer qui aurait dû être manié par le receveur). 

        Une carte de pointage de base, comme celles vendues dans les parcs de base-ball, comprend deux tableaux, un pour chaque équipe.

        Un tableau comprend les manches, marquées en haut de la carte de score, et l'ordre des frappes le long de l'axe vertical. Entre les deux, des cases représentent le potentiel au bâton de chaque joueur de l'équipe. Sous chaque tableau se trouve une petite case servant à enregistrer les statistiques de lancer.

        Tous les joueurs défensifs se voient attribuer un numéro pour la tenue du score ; les méthodes de tenue du score varient d'un fan à l'autre, mais les numéros attribués à chaque position sont les mêmes partout.

        • Le lanceur est le numéro 1, 
        • Le receveur est le numéro 2, 
        • Les joueurs de premier, deuxième, et troisième but sont respectivement numérotés : 3, 4 et 5, 

        Le joueur d'arrêt-court est le numéro 6 et les joueurs de champ gauche, centre et droit sont respectivement numérotés : 7, 8 et 9.

        Records Personnels des Joueurs et Collectifs

        records historiques baseball profesionnel

        Les records de base-ball ont longtemps servi de référence pour les réalisations individuelles. Aucune réalisation individuelle ne possède plus de drame pour les fans que le décompte des home runs.

        Le record de Babe Ruth en matière de home runs, 60 en 1927, a été établi pendant 33 saisons jusqu'à ce qu'il soit battu par Roger Maris, un des plus incroyables athlètes de ce sport américain, avec 61 home runs en 1961.

        Il convient de noter que, bien que l'on attribue à Josh Gibson, le fait d'avoir réalisé 89 home runs en une saison, les records de la ligue noire, qui ont été sommairement tenus, ne sont pas inclus dans les statistiques de la ligue majeure de baseball.

        En 1998, Mark McGwire, avec 70 points et Sammy Sosa, avec 66 points, ont tous deux franchi sans problème la barre des 60 home runs établie par Ruth et Maris.

        batte baseball mark mcgwire

        En 2001, Barry Bonds a battu le record de McGwire avec 73 home runs pour la saison. Le record des home runs sur la carrière d'un joueur est de 762, établi par Bonds, qui a éclipsé la marque de 755 établie par Hank Aaron, bien que, là encore, on pense que Gibson en a effectué davantage.

        Ruth a longtemps détenu ce record également, avec un total de 714 home-runs en carrière, jusqu'à ce qu'Aaron le dépasse en 1974.

        Pendant plusieurs décennies, beaucoup de records établis par Ty Cobb, qui a joué de 1905 à 1928, sont restés intacts. Alors que personne n'a réussi à contester la moyenne de 0,367 à la batte de Cobb sur l'ensemble de sa carrière ou ses 12 championnats de batte, Pete Rose a fait chuter le record de Cobb de 4 189 frappes en 1985 et a terminé sa carrière avec 4 256 frappes.

        Le record de 96 en une saison (XXe siècle) de Cobb, établi en 1915, a été battu par Maury Wills (104 en 1962), puis Lou Brock (118 en 1974) et enfin Rickey Henderson (130 en 1982).

        Si la série de 56 matches consécutifs de Joe DiMaggio en 1941 est restée intacte tout au long du XXe siècle, le 6 septembre 1995, Cal Ripken, Jr. a battu le record de Lou Gehrig avec 2 130 matches consécutifs joués.

        Ripken a terminé sa série en 1998 avec 2 632 parties.

        cal ripken jr baseball 1995

        Si Cy Young a dépassé ses homologues modernes en termes de victoires en carrière avec 511 victoires, les lanceurs depuis le milieu du 20e siècle ont largement dépassé les lanceurs précédents en termes d'éliminations en carrière, sous la houlette de Nolan Ryan, qui a pris sa retraite en 1993 avec 5 714 victoires.

        Cependant, personne n'a égalé le record de Grover Cleveland Alexander, qui est le seul quadruple vainqueur de la Triple Couronne du lancer (c'est-à-dire en tête de la ligue en termes de victoires, d'éliminations et de la plus faible moyenne de course gagnée, ou ERA). Alexander a remporté la Triple Couronne en :

        • 1915, 
        • 1916, 
        • 1917 et 
        • 1920

        En plus des notes individuelles concernant chaque joueur, les fans de base ball suivent également attentivement les performances record des équipes.

        Ainsi, les équipes new-yorkaises ont souvent participé aux World Series. En particulier, depuis 1921, les Yankees de New York ont dominé le baseball, remportant plus d'une douzaine de titres de plus que toute autre franchise de la ligue majeure à cette époque.

        new york yankees baseball

        En mesurant l'évolution du délicat équilibre entre l'attaque et la défense, les statistiques révèlent également une grande partie de l'évolution du baseball au cours du temeps, avec par exemple l'allongement de la distance de lancement à 18,4 mètres en 1893, qui a eu pour conséquence de déclencher un barrage offensif.

        Une importante diminution du total des courses et des frappes est due à plusieurs mesures que voici :

        • L'augmentation de la taille de la plaque en 1900, 
        • Le comptage des deux premières balles fausses en tant que frappes (adopté par la National League en 1901 et l'American League en 1903), 
        • L'utilisation accrue du spitball (dans lequel de l'humidité est appliquée à la surface d'une balle de baseball pour affecter sa trajectoire), 
        • L'apparition d'un cadre de lanceurs plus grands et plus forts, et 
        • Des styles de gestion conservateurs (appelés baseball "scientifique" ou "intérieur").

        Un nouveau style de jeu plus offensif a été instauré grâce aux éléments suivants :

        • L’étonnante puissance des frappes s'est poursuivie jusque dans les années 1920 ; puis 
        • Peu de temps après le spitball fut interdit, 
        • L'utilisation d'un plus grand nombre de balles par match.

        Certains ont également attribué cette explosion de la frappe à l'introduction de ce qu'ils croyaient être une balle modifiée de manière à être plus explosive, malgré les démentis des autorités des ligues majeures et des fabricants de balles.

        L'offensive a continué à dominer le jeu jusqu'en 1963, lorsque les responsables du base-ball ont cherché à accélérer les matchs en augmentant la taille de la zone de frappe.

        evolution taille zone frappe baseball

        Afin de mieux équilibrer les matchs, plusieurs mesures furent mises en place :

        • L'abaissement de la butte de lancement, 
        • La réduction de la taille de la zone de frappe en 1969, ainsi que 
        • L'avènement de la règle du frappeur désigné (remplacement du lanceur dans l'ordre des frappes par un meilleur joueur) dans la Ligue américaine en 1973.

        Les années 1990 ont été marquées par une nouvelle révolution, avec une prolifération de home runs en son centre. Même à l'époque de Ruth, les homers étaient plutôt rares, puisqu'ils n'étaient que de 1 pour 91 à la batte. 

        Au départ, on pensait que cette explosion de puissance de la part des joueurs était le résultat de :

        • L'allègement des battes, 
        • D'un nouveau style de frappe, 
        • D’une balle sans doute plus résistante et 
        • D'un affaiblissement du lancer suite à l'augmentation du nombre d'équipes dans la ligue. 
        • La musculature accrue des frappeurs, bien que la question de savoir comment les frappeurs s'y prenaient pour devenir plus forts soit de plus en plus controversée.

        Au milieu des années 1990, la vérité éclata sur la généralisation de l'utilisation de stéroïdes, afin d’augmenter la masse musculaire, et par voie de conséquence la force des frappeurs.

        Les grandes ligues n'avaient pas de politique officielle sur l'utilisation des stéroïdes jusqu'en 2002, lorsque Ken Caminiti a admis avoir utilisé des stéroïdes tout en remportant le prix du meilleur joueur en 1996.

        ken caminiti meilleur joueur baseball 1996

        Récompenses

        L'attribution de prix annuels et de prix de carrière est une entreprise très sérieuse dans le domaine du base-ball et se fait avec autant d'attention de la part des supporters que toute analyse statistique du sport.

        La Major League Baseball décerne plusieurs prix spéciaux chaque saison. Le joueur le plus utile (MVP) est sélectionné à la fois dans la Ligue américaine et dans la Ligue nationale. Le MVP a été décerné pour la première fois en 1922 ; depuis 1931, les joueurs sont choisis par la Baseball Writers Association of America (BBWAA).

        Il existe également des prix MVP pour les séries de championnat de la Ligue, les séries mondiales et le All-Star Game. 

        Pour le All-Star Game, qui se joue chaque année à la mi-saison de base-ball, les joueurs de chaque ligue sont sélectionnés par des votes de fans. Les autres membres de l'équipe sont choisis par les deux managers des All-Star, qui sont nommés parce que leurs équipes ont participé aux précédentes World Series. 

        Le Cy Young Award récompense le meilleur lanceur des ligues nationales et américaines. Il a été décerné pour la première fois en 1956 au meilleur lanceur de baseball, mais en 1966, le commissaire du baseball a décidé que chaque ligue aurait son propre prix Cy Young. Les gagnants sont sélectionnés par un vote de la BBWAA. 

        trophee cy young baseball

        Créé en 1947, le prix de la recrue de l'année est attribué au meilleur nouveau joueur de chaque ligue. Une recrue est définie comme un joueur qui répond à au moins un des trois critères suivants :

        • Moins de 130 à la batte, 
        • Moins de 50 manches lancées ou 
        • Moins de 45 jours dans une ligue majeure au cours de la saison précédente.

        La BBWAA sélectionne également ces gagnants. 

        Le Gant d'or est décerné au meilleur joueur défensif à chacune des neuf positions (trois joueurs de champ sont sélectionnés, mais on ne tient pas compte du fait que ces joueurs ont couvert le champ droit, le centre ou le champ gauche) dans la Ligue américaine et la Ligue nationale.

        Les prix ont été décernés pour la première fois en 1957. Les joueurs sont sélectionnés par les directeurs et les entraîneurs des équipes de la ligue principale, qui ne sont pas autorisés à voter pour des joueurs de leur propre équipe.

        La plus haute distinction accordée à un joueur de baseball de ligue majeure est :

        L'intronisation au Baseball Hall of Fame à Cooperstown, New York.

         

        baseball hall of fame cooperstown new york

        Les premières sélections ont été faites en 1936 (le Hall a en fait ouvert ses portes en 1939), et les personnes intronisées au Hall comprennent aujourd'hui :

        • Bien évidemment des joueurs, 
        • Des joueurs de la ligue noire, 
        • Des managers, 
        • Des cadres du baseball et 
        • Des arbitres.

        Quelles sont les Dimensions d’un Terrain de Baseball ?

        Les Dimensions d’un Terrain de Baseball 

        Sur les terrains de grandes ligues, la distance entre :

        • La clôture et 
        • Le marbre le long des lignes de faute (marquant les limites officielles du terrain de jeu) doit être de 76,2 mètres ou plus.

        Toutefois, pour les terrains construits après 1958, la distance le long des lignes de faute doit être d'au moins 98 mètres, et la distance du marbre sur une ligne passant par le deuxième but jusqu'à la clôture du champ central doit être d'au moins 121,9 mètres.

        La distance entre les tribunes ou la clôture derrière le marbre doit être d'au moins 18,3 mètres, mais elle peut diminuer le long des lignes de faute dans le champ extérieur.

        Les loges des entraîneurs se trouvent en territoire des fautes derrière les premiers et troisièmes buts. Les cercles d'attente, où le prochain batteur de l'alignement attend son tour au bâton, se trouvent près des bancs de l'équipe.

        Caractéristiques de : La Balle et de la Batte

        batte et ball baseball

        • La balle a un noyau en liège et en caoutchouc, autour duquel le fil est étroitement enroulé ; la housse est constituée de deux morceaux de cuir blanc cousus ensemble et bien ajustés. 
        • La circonférence de la balle est de 23 à 23,5 cm et le poids de 142 à 149 grammes. 
        • La batte est un bâton lisse et arrondi en bois massif ou laminé, d'une longueur maximale de 107 cm (42 pouces) ou d'une épaisseur maximale de 7 cm (2,75 pouces) à l'extrémité du fût, s'amincissant jusqu'à l'extrémité de la poignée. (Cependant, en général, dans les ligues majeures de baseball, les joueurs préfèrent une batte ne dépassant pas 89 cm de long et pesant environ 850 grammes ou moins). 
        • Le poids de la batte n'est pas limité, mais aucun renfort métallique ou autre ne peut être utilisé dans la construction de la batte. Le manche peut être recouvert de ruban adhésif et de matériau adhésif, tel que du goudron de pin, pour améliorer la prise (mais ces substances ne peuvent pas être appliquées à plus de 46 cm de l'extrémité du manche dans les matchs de la ligue majeure).

        Propriétés du Gant de Baseball

        gant baseball

        • Le base-ball se jouait à l'origine à mains nues. 
        • À partir de 1860, les receveurs, qui tentent de rattraper chaque lancer non frappé, sont les premiers à adopter des gants. 
        • Tous les gants sont fabriqués en cuir avec un certain rembourrage 
        • Le gant ne peut pas dépasser 96,5 cm de circonférence et 39,4 cm de haut en bas. 
        • Le gant du joueur de première base est plus fin et plus souple, une solide étendue de cuir pour les quatre doigts avec une sangle reliant le pouce et l'index. 
        • Les gants de tous les autres joueurs sont des gants pour les doigts avec des sangles en cuir reliant le pouce et l'index.

        Équipement de Protection

        equipements protection baseball

        Le receveur porte : 

        • Un casque, 
        • Un masque à barreaux avec un protège-gorge, 
        • Un protège-poitrine rembourré et 
        • Des protections légères couvrant les genoux, les tibias et les chevilles. 
        • L'arbitre derrière le marbre porte un protège-poitrine et un masque similaire. 
        • À la batte, les joueurs portent un casque de batte en plastique léger qui s'évase au-dessus des oreilles pour protéger les tempes. 
        • Les joueurs masculins portent également une protection de l'aine.

        Inscris-toi dans un Club de Baseball mais avant cela…

        Tu connais maintenant les origines et l’histoire de ce sport, ainsi que les scandales et autres secrets qui y sont liés. De plus, tu sais maintenant, les grandes étapes clés qui ont contribué à sa création et à son évolution.

        Tu vas pouvoir utiliser tout ce savoir afin d’effectuer ton inscription et, essayer avec l’entraînement d’atteindre, et pourquoi pas dépasser les statistiques incroyables de certains joueurs de légendes et ainsi pourquoi pas mener une brillante carrière dans une des nombreuses équipes de Baseball réparties dans le monde.

        Tu vas désormais être fin prêt pour concrétiser ton attrait pour ce sport américain, en te mettant dans le bain, grâce à nos produits US dédiés au Baseball.

        Découvre-les simplement en cliquant sur l’image ci-après :

         casquettes americaines baseball


        Newsletter

        Recevez nos articles dans votre boite email.